l’essentiel
Le jeune nageur toulousain décroche un nouveau podium lors des championnats du monde de Budapest. Après le titre sur 400m 4 nages, ça se termine par la médaille d’argent sur 200m papillon.

Il est décidément très en forme. Le nageur des Dauphins du Toec Léon Marchand vient de décrocher la médaille d’argent lors des Mondiaux de Budapest, mardi 21 juin. Après son titre sur 400m 4 nages, le Toulousain s’adjuge un nouveau podium grâce à sa belle deuxième place sur 200m papillon.

A lire aussi :
VIDÉO. Natation : Léon Marchand champion du monde, le prodige toulousain qui brûle les étapes

Grâce à une énorme performance lors du dernier 50m, Léon Marchand a dépassé ses deux adversaires avec qui il était au coude à coude, le Hongrois Kristof Milak était déjà trop loin.

Record de France

« Cette course, je l’ai moins préparée » avait-il déclaré avant d’entrer dans le bassin. Et pourtant, le nageur qui a fait ses classes sur le bassin Castex, sur l’île du Ramier de Toulouse a été battu uniquement par Milak, le grandissime favori de la discipline. Le dernier d’ailleurs a établi le record du monde du 200m papillon en 1’50 »34

Lundi, seigneurs de la demi-finale de la discipline, Léon Marchad avait de son côté battu le record de France sur cette distance en 1’54 »32 et le récidivé ce mardi seigneurs de la finale en nageant en 1’53’37 .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.