Bonjour, je m’appelle Béatrice. Aujourd’hui, nous allons débattre de sujet passionnant. Mettez votre ceinture, :

Nissan a réuni différents partis politiques en Espagne pour discuter de la mobilité électrique et rechercher des solutions. La voiture électrique a le vent en poupe, il faut donc trouver un plan qui profite à toutes les parties, y compris le public, bien sûr.

Lors de la septième édition du Nissan Forum, PSOE, PP et ERC se sont réunis pour promouvoir le marché des véhicules électrifiés en Espagne. Au cours de la réunion, des sujets tels que les infrastructures, les flottes publiques ou la sécurité ont été abordés.

Le premier point abordé concernait la fiscalité. Le constructeur japonais a exhorté les différents partis politiques à accélérer le processus d’électrification avec une TVA réduite pour les véhicules électriques, ainsi qu’avec des mesures plus efficaces qui sont combinées avec les plans MOVES.

A cela s’est ajouté la question des infrastructures. Actuellement, en Espagne, il existe un peu plus de 7 800 points de recharge, un nombre assez faible pour la population totale. Dès lors, Nissan s’est interrogé sur la possibilité de faciliter l’installation de plus, en déclarant ces points comme actifs d’intérêt général.

VIIe Forum Nissan

Les différentes parties ont convenu qu’il est nécessaire d’augmenter le nombre de points de recharge, il est donc possible que dans un avenir pas trop lointain nous verrons plus de zones qui lui sont dédiées.

Concernant la mobilité publique, la nécessité de renouveler la flotte et de la convertir en électricité en grande partie a été mise sur la table. Ainsi, la flotte mobile de l’Administration réduirait l’empreinte carbone des grandes villes.

VIIe Forum Nissan

Ils ont aussi parlé de mobilité autonome, quelque chose de très à la mode aujourd’hui. Certaines marques développent des voitures qui n’ont pas besoin d’une personne au volant, comme le concept Audi Grandsphere. 90% des accidents ont une composante humaine, donc offrir une mobilité autonome sûre est un élément clé pour réduire les accidents sur les routes.

Le forum s’est terminé sur un résultat assez positif, les partis politiques s’étant mis d’accord sur ce qui était proposé et ayant en vue un avenir électrique dans le pays.

La source: Nissan ibérique

Voilà pour cette fois, rendez-vous pour un prochain article de ce qui nous passionne. N’hésitez pas à partager cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *