l’essentiel
Les douaniers des Pyrénées-Orientales ont effectué une étonnante prix : les agents ont saisi 4 alligators du Mississippi, transportés par des fourgons par deux trafiquants allemands. Les suspects ont été interpellés.

Saisie insolite pour les douaniers des Pyrénées-Orientales. Après avoir porté renfort à des CRS sur un contrôle en cours à la grande barrière de péage du Boulou (Pyrénées-Orientales), ces derniers sont tombés sur un convoi… à écailles. En effet, les agents ont mi la main sur 4 alligators du Mississippi, tous vivants.

Les douaniers, qui ont immédiatement immobilisé le fourgon, ont mandaté un expert en biodiversité pour analyser les reptiles et confirmer la nature. Dans le même temps, « les conducteurs confirment le transporteur des alligators du Mississippi », a déclaré Bruno Parissier, inspecteur en chef des douanes. Les trafiquants, deux Allemands, envisagent gros : le transport de tels animaux sauvages – espèce protégée – est particulièrement réglementé.

Les reptiles transférés dans la Drôme

Car les alligators d’Amérique sont en voie d’extinction : ces derniers ont connu une chute démographique importante tout au long du XXe siècle. C’est grâce aux programmes de protection mis en place à des années 1960 que l’espèce a pu recommencer à croître.

Après s’être longtemps entretenus avec eux, les douaniers constatent que les deux Allemands n’ont aucun motif valable pour transporter de tels animaux. Conséquence : les reptiles, en bonne santé, ont été saisis puis remis à la Ferme aux crocodiles située à Pierrelatte (Drôme). Les deux trafiquants ont quant à eux été transférés à la gendarmerie de Pollestres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.