l’essentiel
Dans la suite d’un grand massif du personnel soignant, les urgences adultes de l’hôpital Purpan de Toulouse seront proposées uniquement par urgences vitales à compter à partir du lundi 13 juin à 18 heures.

Alors que la CGT annonce une nouvelle journée de grève ce lundi aux Urgences adultes et aux urgences psychiatriques de l’Hôpital Purpan de Toulouse, tout en fustigeant l’attitude de la direction de l’hôpital qui refuse dit-elle « de soutenir les urgences avec un binôme infirmier/aide soignant de plus par unité », la direction du CHU, anticipant une grève massive a décidé d’enclencher le plan Blanc. Aussi, à compter du lundi 13 juin à 18 heures, les urgences adultes de l’hôpital de Purpan accueilleront uniquement les urgences vitales adressées par le Samu.

50% d’urgence de la Métropole

Hôpital public des Toulousains et établissement de référence pour les soins de recours de toute la région, le CHU de Toulouse, accueille plus 50 % de l’activité des urgences de la Métropole. Il prend en charge aussi les deux tiers d’urgences régulées par le SAMU. Dans un communiqué envoyé hier après-midi, l’établissement hospitalier toulousain faisait savoir que « Tout ayant le plus grand respect pour le droit de grève » celui-ci ne devait pas impacter sa mission de service public, qui est la continuité et la sécurisation des droits dus à la population.

« Dès la grève, le service minimum n’étant pas garanti, le CHU de Toulouse active le Plan Blanc pour répondre à l’obligation de service public hospitalier et assurer la sécurité des soins aux personnes malades » lui ai-je communiqué.

urgences adultes

Toujours le lundi 13 juin 2022 à 18h00, les urgences adultes de l’hôpital de Purpan accueilleront uniquement les urgences vitales adressées par le Samu (Allo 15). Les urgences pédiatriques, elles, ne sont pas concernées et sont normalement assurées.
Il faut donc éviter, sauf urgence vitale bien sûr, de se rendre aux urgences ou d’appeler le Samu pour tout et rien. Manière de ne pas encombrer un service que n’a vraiment pas besoin de charge supplémentaire…

Par titre, le CHU recommande une réponse médicale adaptée à votre baiser (un avis médical, un rendez-vous de consultation avec un médecin, un renouvellement d’ordonnance…) pour contacter les établissements privés de santé, médecin traitant ou la maison medical garde la plus proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.