La marque suédoise Polestar présentée ce week-end au Goodwood Festival of Speed un prototype de la Polestar 5, une berline électrique quatre portes performante qui sera le premier modèle de la marque à utiliser une toute nouvelle plateforme et conçu exclusivement pour les modèles 100% électriques. Les ingénieurs de la marque annoncent ce modèle une puissance maximale de 884 ch et 900 Nm de couple avec une architecture 800 volts.

La Polestar 5 a été exposée à Goodwood dans la phase finale de son développement. Il sera en vente en 2024.

Ce nouveau véhicule, conçu pour concourir au sommet du marché des voitures électriques haut de gamme contre des modèles tels que l’Audi e-Tron GT, la Tesla Model S ou la Porsche Taycan, entre autres, lance une nouvelle plate-forme en aluminium soudé qui offre une grande rigidité structurelle combinée à un poids inférieur. Le moteur électrique, qui sera implanté sur le train arrière, sera le plus abouti développé à ce jour par la marque.

La voiture de production, qui est dans sa phase finale de développement et devrait être sur le marché en 2024, Une fois les Polestar 3 et 4 lancées, il s’agit d’une évolution du prototype Precept, qui a été présenté au salon de Munich l’année dernière et qui était déjà alors annoncée comme la voiture qui fermerait la gamme de ce nouveau constructeur suédois, technologiquement lié à Volvo et appartenant au groupe chinois Geely.

Le camouflage généreux masque les lignes de carrosserie de la Polestar 5. Jusqu’à quand ?

Polestar a récemment démarré ses activités en Espagne où elle a mis en vente la Polestar 2, une voiture qui connaît un succès commercial remarquable dans des pays où les modèles électriques sont déjà une réalité éprouvée comme la Norvège, la Suède ou les Pays-Bas.

Dans ce lien, vous trouverez toute la gamme de modèles Polestar neufs et zéro kilomètre en vente sur coche.net

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.