l’essentiel
A partir de 2023, le régulateur des télécoms (Arcep) permettra au déménageur de pouvoir garder une ligne ferme.

A compter du 1er janvier 2023, les limites géographiques des numéros de téléphone fixe débutent pour le 01, 02, 03, 04 ou 05 assoupliront, selon une décision de l’Autorité de tutelle du téléphone (Arcep), vous permettant de conserver le numéro en cas de déménagement dans une autre zone de France métropolitaine, selon l’AFP. L’Arcep avait déjà commencé à assouplir ses règles en permettant à un habitant de conserver son numéro de téléphone, mais seulement s’il déménageait dans la même zone.

Comment ça marche?

Par exemple, à compter du 1er janvier 2023, un habitant de Toulouse, dont le numéro de téléphone fixe commençait le 05 et qui déménageait à Rennes, pouvait conserver son numéro de téléphone fixe. Un nouvel habitant fixe salarié à Rennes pourra également demander à son opérateur, s’il le souhaite, que son numéro ne commence pas par 02, explique l’Arcep dans une note explicative.

« Les numéros fixes en outre-mer restent propres à chaque territoire et tout abonné peut déménager au sein de son territoire en conservant son numéro. En revanche, il n’est toujours pas possible de conserver son numéro fixe en déménageant dans un autre territoire outre-mer ou en métropole », complète l’Autorité de régulation des télécoms à nos frères.

Pourquoi un changement de tel ?

Sur le plan technologique, cette évolution permet « la généralisation » des communications par internet (ou voix sur IP) pour les appels téléphoniques fixes, « qui a relevé des contraintes géographiques qui existaient auparavant », a expliqué l’Arcep.

Elle répond surtout à un « besoin pratique » pour les particuliers et un enjeu économique pour les entreprises, complète-t-elle. « Un déménagement de quelques kilomètres, dans une commune voisine située dans une ZNE suffisait autrement pour qu’une entreprise soit confrontée à la partie de son numéro de téléphone fixe », a expliqué-t-elle.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *