Mais qu’en est-il du nom ? Pourquoi diable a-t-on donné à ce genre un surnom si étrange et si soudain ? La réponse semble être le choix le plus judicieux auquel je puisse penser : être le premier. Ce genre a été décrit pour la première fois par le botaniste allemand Heinrich Gustav Reichenbach en 1845 qui a identifié deux espèces au sein du genre Altensteinia être suffisamment distinctifs pour justifier leur propre genre.

Selon la plupart des sources que j’ai pu trouver, il a inventé ce nouveau genre Aa afin qu’il apparaisse en premier sur toutes les listes taxonomiques. Il existe au moins un autre rapport selon lequel le nom a été donné en l’honneur d’un homme nommé Pieter van der Aa, mais il semble y avoir beaucoup de controverse à ce sujet. Cependant, tout cela doit être pris avec un grain de sel. Bien que je puisse trouver beaucoup de littérature décrivant différentes espèces au sein du genre, je ne pourrais citer aucune littérature réelle concernant la dénomination du genre lui-même. Tout ce que je peux trouver, c’est ce qui a été fait maintes et maintes fois (presque textuellement) à partir de Wikipedia.

Alors voilà. Pas seulement le genre Aa là, il est toujours en tête de liste de tous les gènes végétaux. Si tel était le but de Heinrich Gustav Reichenbach, il a dû réussir !

Photos via Wikimedia Commons

Lectures complémentaires : [1]

  • TEAM
    Ouvrage neuf. Disponible en stock.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *