l’essentiel
Le maintien de la gratuité des musées de Toulouse et de la Métropole lors du premier dimanche du mois durant l’été va être examiné, a poursuivi Jean-Luc Moudenc, ce qui amenderait le projet de sa majorité.

La Métropole et la mairie de Toulouse font-elles machine arrière ? Jeudi 22 juin, les métropolitains sont penchés sur le projet porté par la majorité politique dans les deux collectivités qui vise à augmenter les tarifs d’entrée des musées mais aussi à supprimer la gratuité du premier dimanche du mois durant l’été, de mai à août.

Élu en charge de la culture, Francis Grass a rappelé, sur ce deuxième point, que les touristes étaient majoritaires l’été, ce qui représentait une aubaine pour les collectivités en quête de ressources.

Présidente du groupe des élos socialistes et maire de Colomiers, Karine Traval-Michelet est interrogée sur la possibilité de maintenir un service gratuit pour les habitants de la métropole. « Nombre de nos administrés qui ne partagent pas en vacances en profitent pour aller à Toulouse » où la gratuité mensuelle est donc bienvenue. « C’est dommage » de la supprimer, at-elle observé d’autant plus que « technique, on sait distinguer l’habitant du touriste ». Lors d’un point presse organisé le 13 juin, les élus en charge des musées avaient expliqué qu’il était techniquement complice de créer un tarif spécial métropolitains.

Surprise : Jean-Luc Moudenc, le président de la Métropole, sous le sillage de la suggestion de Karine Traval-Michelet, est également interrogé sur cette technique d’obstacle, selon lui, pourrait être enjambé. « Il faut explorer ça », at-il conclu. La mesure, selon Francis Grass, ne devrait s’appliquer qu’à l’été 2024. Ce qui laisse du temps.

Hausses des tarifs

Le sujet du muséum, qui a été évoqué jeudi à la Métropole, avant celui des musées toulousains qui est à l’ordre du jour du conseil municipal du 30 juin, a surtout été l’occasion pour les deux groupes d’opposition, Alternative pour une Métropole citoyenne, et écologistes, a signalé la hausse des tarifs d’entrée prévue pour ce 1er septembre. L’entrée au muséum passerait également à 9 € pour la collection permanente (+2 €) et à 12 € (+3 €) avec l’exposition temporaire.

Antoine Maurice (EELV) puis Caroline Honvault (AMC) ont énoncé des «choix politiques» qui «réduisent l’accès à la culture». « C’est un renoncement qui disqualifie tous vos beaux discours », avancé la conseillère métropolitaine. Francis Grass a assuré que, malgré la hausse, les taux restent « modérés ». Et qu’une nouvelle catégorie de gratuité, pour les bénéficiaires de minima sociaux, avait été créée.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

  • toulouse street LP
  • Et Ses Melodies Oeuvres Vol. 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *