Comme nous vous l’annoncions en novembre dernier, la DGT va créer officiellement le permis de conduire B1 afin que les jeunes de 16 ans puissent conduire leur première voiture. Bien sûr, vous devrez passer un examen pour obtenir cette licence. Pour le moment, il n’y a pas de date officielle d’entrée en vigueur.

Maintenant, quelles voitures seront accessibles ? Exclusivement, aux quadricycles électriques d’une vitesse maximale de 90 km/h et d’un poids n’excédant pas 400 kilos. Par exemple, la Citroën Ami (qui peut également être conduite avec un permis AM) ou la XEV Yoyo.

L’objectif est « de favoriser la mobilité des plus jeunes dans les zones rurales, où les transports en commun n’arrivent pas dans les mêmes conditions qu’en ville », a expliqué Fernando Grande-Marlaska, ministre de l’Intérieur. De même, cela aidera les adolescents à prendre conscience et à acquérir de l’expérience avant de conduire une voiture plus puissante à partir de 18 ans.

Ce dernier objectif s’inscrit dans le cadre de la stratégie de sécurité routière 2020-2030, qui vise à réduire de moitié les 1 755 décès en 2019. Pour y parvenir, la mobilité sûre et durable sera également enseignée dans les écoles dès la rentrée prochaine.

De plus, lors de la réussite de l’examen pratique du permis B1, il y aura plus de voitures à boîte automatique, une tendance complètement à la hausse sur le marché, encore plus avec les véhicules électriques.

« Nous allons modifier la réglementation des conducteurs pour favoriser et faciliter l’utilisation des véhicules automatiques afin de familiariser les nouveaux conducteurs avec la voiture électrique », a expliqué Grande-Marlaska à cet égard.

Enfin, les protocoles de renouvellement du permis de conduire dans les centres de visite médicale seront modifiés. Nous comprenons que de plus grandes compétences psychophysiques seront requises qu’actuellement.

Et dans le domaine de la mobilité écologique, à partir de 2023, toutes les villes de plus de 50 000 habitants recevront une aide pour créer des zones à faibles émissions, à la manière de Madrid 360. Êtes-vous d’accord avec toutes ces décisions ? Nous aimerions connaître votre opinion sur nos profils de médias sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.