Les smartphones ont été appelés prêts, car ils n’avaient pas besoin d’être un téléphone plus avancé ou plus puissant, mais de transporter un ordinateur entier à l’intérieur. Et bien qu’il s’agisse d’une évolution des téléphones portables, on ne peut s’empêcher de penser à quelques précurseurs de la phylogénie technologique : les palmiers, certains appareils tactiles au milieu de l’ère du clavier physique qui ont fait obstacle au smartphone actuel.

Ce mot vous est-il familier ou à l’envers ou savez-vous à quoi il fait référence ? Selon la génération que nous sommes, nous serons venus vivre plus ou moins avec eux, ou nous apprendrons à les connaître à travers des lectures et des commentaires, mais la vérité est que a marqué une ère dans la technologie grand public. Une marque qui a brillé de sa propre lumière et s’est également associée à Microsoft et à d’autres noms bien connus jusqu’à ce qu’elle disparaisse progressivement, même si ce n’est pas complètement.


¿Pré-compressé ? ¿Pré-smartphone ?

La Californie a vu naître un empire technologique et ce n’est pas quelque chose de récent, loin de là. Entre Google, Apple et d’autres entreprises qui sont nées et ont grandi, il y avait Palm, qui est né en 1992 de la main de Jeff Hawkins, Donna Dubinsky et Ed Colligan. Et la même année, son premier appareil, le Zoomer, fabriqué par Casio, verra le jour, le Palm d’origine fournissant le logiciel sur GEOS (le système d’exploitation de Geoworks).

En 1992, nous verrions également des modèles de la première série Palm, tels que le palmier Zire. Ce que nous recherchions ici, c’était de lancer un produit peu coûteux et essentiel, qui s’éloignerait d’une gamme plus exigeante et plus chère. Avec les modèles couleur (Zire 22 et 31) et monochrome (Zire 21) et avec processeur Samsung 200 mHz. Ceux-ci incluaient déjà leur propre système d’exploitation Palm Garnet 5.4.

Palm Z22

Palm Z22

Ainsi, le Z22 a été un succès commercial aux États-Unis (atteignant 1 million d’unités vendues en 8 mois environ, et par la suite les Z71 et Z72 sont sortis avec Écran TFT couleur 16 bits avec une résolution de 320×320 pixels (plus que le Z22, 160×160), appareil photo VGA, Bluetooth, Wi-Fi (via SD) et lecture mp3 et vidéo.

Ce n’est qu’en 2002 que la première mention du PDA en tant que tel a été faite

En 2002, c’était juste la première mention enregistrée du concept PDA en tant que tel, cela signifie, Agenda electronique personnel. C’est en présentant l’Apple Newton, un produit de la firme de Cupertino qui, bien qu’étant une sorte de précurseur, était l’antithèse du succès et le jalon de son histoire que l’iPhone est arrivé douze ans plus tard.

Qu'est-il arrivé au Yavoy ou aux tonalités d'attente personnalisées ?

Dans Engadget Mobile

Qu’est-il arrivé au Yavoy ou aux tonalités d’attente personnalisées ?

L’Apple Newton disposait déjà d’un écran tactile et de sa propre interface utilisateur, ainsi que d’une reconnaissance d’écriture manuscrite, mais il présentait des erreurs dans son fonctionnement. Des échecs qui ont permis à Palm de faire mûrir le produit arrivé en 1996, le Palm Pilot, qui allait s’étendre à toute une gamme. Les premiers modèles sont arrivés, Palm Pilot 1000 et 5000 avec son propre système d’exploitation, Palm OS 1.0 et avec 250 et 512 Ko de mémoire.

Palm pilote

Palm pilote

La Palme de Handspring

Le Palm Pilot est arrivé un an après Palm a été acheté par US Robotics. Mais les acquisitions de la société PDA ne s’arrêtent pas là, puisqu’en 1997, US Robotics sera racheté par 3Com en 1997, laissant Palm comme filiale. L’engloutissement a eu lieu avec le lancement d’une nouvelle ligne PalmPilot (la marque mère a été ajoutée au nom pour des raisons d’enregistrement), avec les modèles Personal et Professional. Dans ce cas, ils étaient équipés du processeur Motorola Dragonball et disposaient respectivement de 500 Ko et 1 Mo de mémoire.

Mais après ces lancements, la société d’origine (ou plutôt ses fondateurs) a décidé de mettre fin à son travail sous 3Com pour former sa propre société. Ressort. De son côté, 3Com a fait de la filiale Palm une entreprise publique en 2000 pour entrer en bourse, affichant un record de 95,06 $ par action la même année, pour perdre près de 90 % en valeur en un an.

Logo Handspring sur la visière Platinum

Logo Handspring sur la visière Platinum

Dans cette nouvelle voie indépendante de Palm, la société a créé PalmSource en 2002, filiale chargée de développer son propre système d’exploitation Palm OS. Pour sa part, la division hardware a fusionné avec Handspring pour former PalmOne et la marque Palm devient la propriété de l’ensemble du groupe d’entreprises, redevenant la marque en 2005.

Visor et Treo étaient la nouvelle série du reborn Palm

Dans cette nouvelle phase de Palm naîtront les séries Visor et Treo. La visière à ressort cependant, ils ont opté pour les processeurs Dragonball de Motorola et le système d’exploitation Palm OS, dans ses versions 3.1H et 3.1H2 et la série a existé jusqu’en 2002, avec les modèles Visor Solo, Visor Deluxe, Visor Prism, Visor Platinum, Visor Edge Red, Visor Neo Blue et Visor Pro.

Visière seulement

Visière de luxe

Visière Prisma

Visière Platine

Bord de visière rouge

Visière Bleu Néo

Visière pro

Année de publication

1999

1999

2000

2000

2001

2001

2001

Filtrer

3 pouces, niveaux de gris 4 bits

3 pouces, niveaux de gris 4 bits

3 pouces, couleur 16 bits

3 pouces, niveaux de gris 4 bits

3 pouces, niveaux de gris 4 bits

3 pouces, niveaux de gris 4 bits

3 pouces, niveaux de gris 4 bits

Processeur

Motorola MC68EZ328 à 16MHz

Motorola MC68EZ328 à 20MHz

Motorola MC68VZ328 à 33MHz

Motorola MC68VZ328 à 33MHz

Motorola MC68VZ328 à 33MHz

Motorola MC68VZ328 à 33MHz

Motorola MC68VZ328 à 33MHz

RAM

2 Mo

8 Go

8 Go

8 Go

8 Go

8 Go

16 GB

Version Palm OS

3.1H

3.1H / 3.1H2

3.5.2H3

3.5.2H

3.5.2H

3.5.2H3

3.5.2H3

Palm Red Edge, Neo Blue y Visière Pro

Palm Red Edge, Neo Blue y Visière Pro

Après la série Visor, le témoignage a été recueilli par la série Treo en 2002. Cette famille d’appareils est née sans inclure une partie téléphonique en tant que telle, mais l’a ensuite ajoutée, se consolidant comme précurseur du prochain concept de smartphone, bien que dans ce cas presque tous comprenaient un clavier physique. Dans cette série, nous verrions plus de mémoire, d’appareil photo et de GPS, entre autres ajouts.

  • Treo 180 et 180g : lancés en février 2002, avec téléphonie GSM et écran monochrome.
  • Treo 90 : le plus petit appareil Palm OS du marché en 2002, avec écran couleur et carte SD.
  • Treo 270 et 300 : deux modèles avec les mêmes fonctionnalités mais une prise en charge réseau différente (respectivement GSM et CDMA).
  • (PalmOne) Treo 600 : L’un des premiers téléphones quadri-bande (850/900/1800/1900MHz) aux États-Unis. Le 650, son successeur, était un téléphone très populaire avec un écran tactile de 320×320 pixels, Bluetooth, une carte SD et un appareil photo.

Crépuscule des palmiers et renaissances timides

A partir de la série 700, Treo a opté pour le système Windows Mobile

La série Treo 600 était la dernière à inclure sa propre plate-forme. Depuis 700, le Treo a opté pour le système Windows Mobile, plus tard une alliance avec Verizon Wireless et Microsoft. Cela a eu lieu en 2006, date à laquelle la société a payé 44 millions de dollars pour les droits du code source de Palm OS à Access Co., qui a acquis PalmSource en 2005 pour 324 millions de dollars, ce qui en fait à nouveau une société unique.

Palm Treo 650

Ici commencerait la fin des temps en tant que producteur de cette société, lorsqu’en juillet 2007 Palm a négocié l’achat de 25% de ses actions auprès d’Elevation Partners (pour 325 millions de dollars) et avec des rumeurs d’achat de toute la société de plus en plus puissantes. Ce serait en 2008 lorsque le PDG de l’époque, Ed Colilgan, a annoncé l’arrêt du développement de PDA.

Un an plus tard, une autre ère allait commencer avec la naissance du système d’exploitation webOS, le premier appareil à l’intégrer Palme Pré, présenté au CES 2009 (conçu en partie par Matias Duarte, que nous connaissons peut-être davantage grâce à son travail chez Google). Bien que les ventes de celui-ci n’aient pas été très bonnes, la nouvelle plateforme a été bien accueillie et cela a été remarqué en bourse, le prix par action de Palm passant de 3 $ à 18 $.

Ainsi, l’achat total est finalement intervenu en 2010, lorsqu’un géant de Hewlett-Packard a proposé 1 200 millions de dollars pour acquérir l’entreprise avec son système d’exploitation et la commercialisation de ses appareils, voyant des produits tels que le Pre 3 ou le TouchPad (mais pas Palm, mais HP) . Même si seulement un an plus tard, HP l’annoncerait la production cesserait de tous les appareils webOS, pendant deux ans après l’annonce de la vente de webOS à LG.

HP Pré 3

HP Pré 3

Malgré cette baisse, la marque Palm avait encore un mouvement relativement récent. En 2015, TLC, constructeur d’Alcatel, a acquis la marque Palm avec l’intention de faire revivre la marque de la Silicon Valley, et en fait, avant que cette transaction ne soit officielle, on avait déjà vu que le site d’origine Palm.com redirigé vers MyNewPal.com.

Enfin, en 2018, la marque réapparut discrètement avec un tout petit mobile doté d’un écran de 3,3 pouces qui fit son entrée sur le marché sous Android. Un téléphone portable qui était en fait une sorte de montre intelligente super, un accessoire pour notre téléphone portable principal.

Nouveau palmier

Le nouveau Palm de 2018, avec ses 3,3 pouces et qui sert d’accessoire à notre mobile principal.

Pour le moment, il n’y a pas de nouveaux appareils Palm, nous verrons si la marque renaît vraiment dans l’ère déjà consolidée des smartphones, même si le plus logique est qu’il s’agissait d’Android et non de webOS, qui a été reléguée aux téléviseurs intelligents de LG. . . .

Photos | Wikimedia Commons, PalmInfoCenter, ronger, Ectrade


Les nouvelles

Qu’est-il arrivé à Palm ?

a été initialement publié dans

Engadget Mobile

par Anna Mart.

  • Qu'est-il arrivé à Baby Jane [Édition Collector]
  • C'est arrivé à Naples

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *