l’essentiel
Battus lors de leur dernière rencontre, les Columérins toujours à la lutte pour le top 6 espéraient rebondir aux Aurillacois, pour le compte de la 24e journée de championnat. Ils se sont imposés 38-17.

Des columérins branches sur courant alternatif, depuis plus d’un mois. Après le début du mois de Février, et avant de se retrouver à Aurillac, les rugbymen du club à la Colombe disputeront cinq matchs pour un bilan de deux succès (contre Béziers et Agen) pour trois défaites (à Montauban, Grenoble et Oyonnax).

Ce vendredi 17 mars, pour le compte de la 24e journée de Pro D2, ils espéraient ainsi rebondir à domicile contre Aurillac.

Les Haut-Garonnais attaquaient cette rencontre à la 6e place du classement (57 points). Un rang qui les qualifiait pour la phase finale des champions, plus que les joueurs de Nevers, 7es, les talons (55 points).

Les Aurillacois, de leur côté, étaient 9es au coup d’envoi des rencontres de ce vendredi. Avec 52 points, ils étaient loin d’avoir abandonné d’éventuelles ambitions de top 6. Mais eux aussi alternaient le bon et le moins bon ces derniers temps : trois défaites et trois succès lors des matchs à 6 deniers.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *