La plante elle-même est bien connue et est largement cultivée dans tout son domaine vital dans la province du Yunnan en Chine. En fait, la banane en lotion dorée est cultivée si largement dans cette région comme nourriture pour les humains et le bétail, que les experts n’ont pas pu déterminer s’il restait des populations sauvages. Ce n’est que récemment que certaines populations sauvages ont été trouvées. Malheureusement, ces populations sont menacées d’extinction complète car bon nombre des forêts de chênes conifères qu’elles habitent sont très fragmentées et dégradées en raison des activités humaines. Au moins en raison de sa popularité en culture, il est peu probable que cette espèce s’éteigne de si tôt.

La banane lotus doré est assez intéressante par sa forme. Lorsque vous recherchez des images de cette espèce sur le Web, vous êtes plus susceptible de dessiner des images d’une tige chauve, presque sans feuilles, surmontée de bractées jaune vif qui ressemblent aux rayons du soleil de dessin animé. Apparemment, les plantes peuvent perdre beaucoup de leurs feuilles car elles sont cultivées au moment où l’inflorescence mûrit, donnant l’impression qu’aucune d’entre elles ne l’a fait au départ. Bien sûr, la plante produit des feuilles de bananier typiques pendant la majeure partie de l’année. Comme mentionné, la magnifique inflorescence est portée au sommet de ce qui semble être un petit stock ligneux, mais en réalité, il s’agit en fait de pétioles fusionnés de leurs feuilles. Après tout, les herbes sont cultivées dans chaque membre de la famille des bananiers, pas dans les arbres.

Comme d’habitude avec cette famille, toutes les fleurs ne mûrissent pas en même temps. Au lieu de cela, elles commencent à la base et mûrissent progressivement au fil du temps, révélant un tourbillon successif de fleurs tubulaires entourées de bractées jaune vif, bien qu’une population changeante produisant des bractées rouges ait également été récemment décrite. . Chose intéressante, la lotion à la banane dorée diffère de ses cousines à la banane en ce que ses fleurs ne sont pas pollinisées par les chauves-souris ou les oiseaux. Au lieu de cela, les abeilles et les guêpes constituent la majorité des visiteurs de fleurs, du moins parmi les populations cultivées. Les premières fleurs matures sont des fleurs mâles qui produisent une petite quantité de nectar et de nombreuses quantités de pollen. Seules les fleurs situées près du bas de l’inflorescence sont femelles et produisent beaucoup plus de nectar que les fleurs mâles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *