l’essentiel
A 35 ans, Michael Woods est le premier Canadien à signaler la route d’Occitanie, grâce à sa victoire sur la troisième étape aux Angles, le 18 juin même. Première place au général d’autant plus prestigieux qu’elle obtient face aux cadors Alejandro Valverde et Nairo Quintana. Découvrez qui est Michael Woods, coureur devenu incontournable de l’équipe Israël-premier tech

Il détient un record… en course à pied

Le Canadien détient toujours à ce jour le record junior national du Canada grâce à sa performance sur le mille (1600 mètres) qu’il a couru en 3’57 en 2005. Trois prometteurs en demi-fonds, Michael Woods a obtenu une bourse pour rejoindre l’université aux Etats-Unis. À 19 ans, il fait partie des 50 meilleurs coureurs du 1500 mètres du monde.

A lire aussi :
VIDÉO. Route d’Occitanie – La Dépêche du Midi : le Canadien Michael Woods remporte la course, la dernière étape pour Niccolò Bonifazio

Un coureur marqué par les malheurs

La carrière d’athlète de Michael Woods s’arrête brusquement lorsqu’il se fracture le pied, la blessure est irréversible, « rusty » woods voit son rêve se briser. L’histoire se répète, car plus le jeune Michael Woods rêvait de faire carrière dans le Hockey-sur-Glace avant d’apprendre qu’il n’avait pas les prédispositions physiques nécessaires.

A lire aussi :
VIDÉO. Route d’Occitanie : le Canadien Michael Woods renvoie la reine à l’arrivée à Angles et s’empare d’une option pour la victoire finale

C’est donc par hasard qu’il se tourne vers le vélo, sport plus reposant pour son pied souffrant. Le cyclisme devient une vraie passion pour ce compétiteur né, il devient professionnel à 25 ans et intègre sa première équipe internationale en 2016. Les vieux démons rappellent cependant, Michael Woods se fracture le fémur sur le Paris-Nice en 2020, et sa vie personnelle est marqué par un drame, puisqu’il perd un enfant à la naissance en 2018.

A lire aussi :
Route d’Occitanie – La Dépêche du Midi : Roger Adria, le jour le plus court ! L’Espagnol vainqueur surprise d’une étape historique

Hyperactif sur les routes et dans la vie

Ces étapes ont surement fait de Michael Woods un homme résiliant et persévérant. Dès ses premiers parcours, le coureur se distingue par ses qualités de puncheur et ses victoires en solitaire. Il remporte sa première course en 2015 sur le tour de l’Utah puis enchaîne les performances : deux victoires sur la Vuelta, une troisième aux championnats du monde de course sur route. Michael Woods est aussi un très bon grimpeur, à l’image de sa victoire hier aux Angles sur la route d’Occitanie et sa troisième place au Grand Bornand en 2021 sur le tour de France.

A lire aussi :
VIDÉO. Route d’Occitanie – La Dépêche du Midi : Roger Adria Oliveras prend la deuxième étape entre Belmont-sur-Rance et Roquefort

Michael Woods n’est pas sorti après être descendu une fois de son label. Il est co-fondateur de Mile2Marathon, communauté et service d’entraînements spécialisés destinés aux coureurs. Elle lancera également une édition limitée d’équipements sportifs pour cyclistes en 2021, afin de promouvoir le cyclisme des enfants canadiens et les activités sportives en général.

A lire aussi :
Route d’Occitanie-La Dépêche du Midi : amputée de la portion ternie, la 2ème étape, bientôt à venir, sera un sprint contre Roquefort !

Objectif victoire sur la grande boucle

Malgré son âge, Michael Woods semble plus que jamais au top de sa forme. Malheureux l’an dernier au Grand Bornand, le Canadien a cherché cet été sa première étape victorieuse sur le Tour de France, fort de son succès sur la Route d’Occitanie.

A lire aussi :
Route d’Occitanie : ambiance chaude à L’Isle-Jourdain pour l’arrivée de la première étape

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.