Le mois de BLE (Broadleaf Evergreen) chez JLBG : Prunus laurocerasus « Rubis de Batoumi »

Ce mois-ci, au Jardin Botanique de Juniper Level, le Prunus laurocerasus « Rubis de Batoumi » est mis à l’honneur. Cette forme grandeur nature est un spécimen exceptionnel parmi les sélections naines les plus populaires vendues. Originaire de la mer Noire, ce fruit est généralement noir, mais Todd Lasseigne, le planteur, a réussi à créer cette incroyable collection de fruits rouges en 2001, en Géorgie. Bien connue pour ses nombreux cultivars nains utilisés pour la couverture, cette espèce mérite toute notre attention en tant que spécimen grandeur nature. Âgée de 18 ans, notre plante mesure désormais 15 pieds de haut sur 15 pieds de large. Depuis sa culture, nous avons encore vu des semis se développer.

Toxicité des fruits et utilisation historique du cyanure

De nombreux écrits ont été publiés sur la toxicité chimique des fruits, bien que largement consommés par les habitants de la mer Noire. L’espèce produit des fruits hautement toxiques contenant un glycoside cyanogénique, libérant du cyanure d’hydrogène lorsqu’ils sont consommés. Ces glycosides sont courants dans le monde végétal, notamment chez les euphorbes, les roses, les asters, les légumineuses, les graminées et les passiflores. Le cyanure d’hydrogène a été utilisé pour des assassinats politiques et des meurtres. Les niveaux de glycosides cyanogéniques sont élevés pendant le développement du fruit, mais disparaissent une fois mûr, le rendant comestible. Les oiseaux semblent ne pas s’en soucier.

Précautions à prendre avec la consommation du fruit

Malgré la sélection de nombreux cultivars pour la consommation, il est recommandé de ne pas essayer de consommer les fruits du Prunus laurocerasus « Rubis de Batoumi », en raison de leur toxicité potentielle. Les fruits frais, les confitures et les tartes sont des utilisations régionales sûres, car les toxines disparaissent une fois le fruit mûr. La cuisson, le séchage ou la transformation des fruits peuvent également éliminer les toxines, mais il est préférable de ne pas prendre de risques inutiles.

En conclusion, le Prunus laurocerasus « Rubis de Batoumi » est une plante fascinante aux fruits à la fois beaux et potentiellement dangereux. Son histoire, sa toxicité et ses usages régionaux en font un sujet d’étude intéressant pour les passionnés de botanique. Il est important de respecter les précautions concernant la consommation de ces fruits pour éviter tout risque pour la santé.

Et voici la source pour plus d’infos.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *