l’essentiel
L’équipe des cadets B du CO dispute ce samedi après-midi la finale du championnat de France Gaudermen contre Toulouse. Une première finale après 27 ans dans cette catégorie, l’aboutissement d’une saison exceptionnelle.

Lorsqu’au mois de février on lui demandait de parler de son équipe, l’entraîneur des cadets B Laurent Busolin lâchait dans un sourire qu’il avait « un groupe qui fait du bien parce que ce sont de super gamins en dehors du rugby, ils ne se consomme pas la tête, ils bossent… Humainement, c’est très valorisant pour nous, humainement. »

Les cadets B du CO en finale du championnat de France, c’est le résultat et l’accomplissement d’une belle aventure humaine – les phases finales réussies le sont toujours – mais aussi d’un parcours sportif maîtrisé qui ne rien au hasard doit . Les Jouurs, Sous La Houlette de Leur Staff Composé de Laurent Busolin, Pascale Guggia, Sébastien Izquierdo et , cette même équipe qui se retrouve en finale ce samedi après-midi à Gaillac (14h30). Et quand on sait que trois des huit quarts de finalistes sortaient de la poule 3, celle du CO, on prend conscience du parcours solide que les jeunes ont réalisé.

Première après 1996

Toute cette saison, les Tarnais ont été difficiles à bouger, y compris en phases finales : en 8e de finale, les Castrais ont battu les Bordelais « en défendant comme des clébards », rappelle Pascale Guggia, en quart, ils ont vaincu l’Aviron Bayonnais aux forceps et en demi, ils sont venus à bout de Perpignan aux tirs au but. Samedi, contre des Toulousains qui ont impressionné au fil de l’année, le CO ne fera pas de complexe. «C’est du 50-50, on les a battus chez nous en poule, et ils ont gagné chez eux», expliquait Pascale Guggia qui glisse que la notion de derby n’est pas aussi prégnante chez ses jeunes que chez les adultes. Et qui souligne aussi l’importance du programme 100% Région mené avec les clubs voisins : « On a des gamins qui vientt, par l’intermédiaire des doubles-licences, des clubs de Sor-Agout, de l’Aviron Castrais, de Graulhet … Ça a tiré toute l’équipe vers le haut. »

Pour cette première finale après 1996 et la génération d’Alexandre Albouy, les cadets de CO ont une immense opportunité : celle d’écrire leur propre histoire.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *