l’essentiel
Ce n’est pas facile de s’entraîner quand il fait 40°, donc les Agenais doivent trouver des solutions…

« On s’adapte. » Avec sa décontraction habituelle, Bernard Goutta a simplement répondu à la question sur le plus gros problème du SUA en ce moment : la chaleur. Lorsque la température dépasse 40°C pendant quelques instants, l’Agenais doit malgré tout être préparé en vue des échéances à venir. Mais vous ne croiserez pas un seul joueur sur le terrain durant l’après-midi, comme l’explique le manager catalan. « A la surface du terrain le plus tôt possible. Les joueurs arrivent au stade vers 6h – 6h30. Il y a un petit-déjeuner à 7h, un petit meeting à 7h45, et on est sur le terrain à 8h». S’entraîner aussi tôt peut-il nuire à la performance des joueurs ? Non, dit Bernard Goutta. « Plus tot, ce serait contraignant car les joueurs n’auraient pas assez de sommeil, mais il faut trouver le bon équilibre », explique-t-il, avant de reconnaître que certains ont eu du mal à trouver leurs marques au début. « Il y a du mieux aujourd’hui. Le tout est d’avoir de la qualité dans ce qu’il faut faire, afin de satisfaire les joueurs dans de bonnes conditions pour les protéger.

Plus la semaine prochaine, la question ne se posera pas ». En effet, les pensionnaires d’Armandie ont pris la direction des montagnes, à Font-Romeu, pour une étape de cinq jours, entre dimanche et vendredi. « Sur ce tour de notre préparation avec rugby intégré. On essaie de bien se calibrer, d’avoir le même temps de travail». Des moments importants, à quelques semaines du premier match amical, prévu le 10 août à Béziers. Puis, surtout, en vue du vendredi 26 août, où les Agenais rentrent dans ce championnat de France de Pro D2 sur la pelouse de Provence. Pas pour accueillir une accueillante terre quand on a envie de rester au frais. « On a chance d’avoir neuf semaines pour bien travailler. Ce n’était pas le cas la dernière saison, car on n’en avait que trois». Alors, autant en profiter.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.