l’essentiel
Le XV de départ Toulousain pourrait ne pas connaître de modification pour défier les Rochelais, même le 17 juin au Stade de France (21 heures) pour un remake à deux fin 2021. Même si Thibaud Flament et Juan Cruz Mallia pourraient rebatre les cartes.

Reparti sans casse de la Reale Arena, le Stade Toulousain se présentera-t-il samedi à Saint-Denis dans la même configuration qu’au Pays basque ? C’est bien probable, même si deux cas peuvent susciter quelques discussions au moment de retrouver le Stade Rochelais. J’ai pensé à Thibaut Flament, qui a réalisé à Anoeta qu’ils reviennent dans la compétition avec un peu plus une mi-temps disputée contre le Racing 92 après fin avril en demi-finale de Champions Cup, à Dublin face au Leinster. Polyvalent deuxième ou troisième ligne, le pourrait une fois de plus débuter sur le banc avec un rôle d’impact player tant il semble difficile de venir « bouleverser » l’équilibre actuel du pack titulaire. On s’orienterait donc vers une première ligne Baille, Marchand Aldegheri, un attelage formé par Arnold et Meafou tandis que Cros et Willis encadreraient Roumat en troisième ligne.

Six devant la banque, évidemment

Le deuxième point d’interrogation concerne Juan Cruz Mallia, avec qui le staff n’a pas souhaité prendre de risque vendredi soir puisque l’Argentin était tout juste remis de sa commotion. Compte tenu des effectifs derrière et de sa polyvalence, l’Argentin devrait cette fois-ci être sur la feuille, a minima en tant que remplaçant. En fonction de la stratégie choisie par le staff, qui ne privera pas d’aligner Dupont et Ntamack à la charnière, la paire Ahki-Chocobares au centre et Ramos à l’arrière, il pourrait-être même enquiller directement sur une aile où sa taille et son aisance sous les ballons hauts peuvent être utiles pour faire face au jeu au pied de pression rochelais. Dans cette hypothèse, et au vu de son match à Saint-Sébastien, Lebel semble difficile à déloger, ce qui signifiait que Retière prendrait la place de Nanaï-Williams ou Tauzin sur le banc où la formule à six avants et deux trois-quarts, Compte tenu du combat annoncé, il sera plus que jamais privilégié, avec trois vraisemblablement Neti, Mauvaka, Faumuina, Flament, Placines et Tolofua.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *