Les joueurs du Stade Toulousain fêtent leur 6e titre de Champions Cup avec des lunettes de ski

Depuis leur victoire en finale de la Champions Cup le samedi 25 mai à Londres, les joueurs de rugby du Stade Toulousain célèbrent leur 6e titre dans la compétition en dominant le Leinster. Les images de la fête des « rouge et noir » se multiplient, de la place du Capitole au bar « Chez Tonton » en passant par le Tottenham Hotspur Stadium.

Des lunettes de ski pour se protéger

Lors de ces scènes de liesse, les joueurs apparaissent souvent équipés de lunettes de ski. Ce n’est pas pour le côté festif ou esthétique, mais bien pour se protéger. En effet, la crainte d’une blessure à l’œil est bien réelle, notamment à cause du champagne utilisé pour arroser la victoire. Les bouchons des bouteilles peuvent être violemment projetés, d’où la nécessité de prendre des précautions.

Une tendance venue des États-Unis

Cette habitude de porter des lunettes de ski lors de célébrations sportives vient des États-Unis, du domaine du base-ball. Dès 1986, un joueur des New York Mets avait été vu avec des lunettes de piscine après une victoire. Depuis, cette pratique s’est démocratisée dans le monde du sport, notamment au sein de la NBA et des ligues féminines de basket et de soccer.

Les lunettes de ski, un accessoire incontournable

Aujourd’hui, les lunettes de ski sont devenues un accessoire incontournable pour célébrer un titre avec ferveur. Elles symbolisent à la fois la joie des joueurs et la prudence nécessaire lors de telles festivités. Le Stade Toulousain rejoint ainsi la longue liste des équipes ayant adopté cette tendance pour marquer un moment fort de leur carrière sportive.

Et voici la source pour plus d’infos.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *