l’essentiel
Les joueurs du Toulouse Olympique, vainqueur des Saints en mars dernier, ont plié à domicile, samedi 4 juin, pour les retrouvailles.

Le ciel s’est assombri, hier au fil des heures, au-dessus d’Ernest-Wallon. Une dégradation de l’objectif jusqu’à l’arrivée, violente, de la pluie peu après l’heure de jeu. L’orage, les joueurs du Toulouse Olympique l’ont subi sur le terrain. Dominés par ceux de St Helens premiers, triples champions en titre. Et les vengeurs.

Il y a deux mois et demi (19 mars, 6e journée), les hommes du Merseyside, alors invaincus, avaient trébuché face au TO(22-20).Cette fois, pas de blague. Nette victoire, accompagnée des chants de leurs quelque 200 supporters (« Oh, WhenThe Saints… »)

Les Saints : trois jours pour bien se préparer

Il faut mesurer à quel point les Anglais avaient été contrariés par le faux pas de la précédente visite. Pour éviter un nouvel écueil, fait exceptionnel, ils sont arrivés en France la veille de la rencontre, pour être parfaitement prêts. Et reparent seulement aujourd’hui. D’habitude, ils effectuent l’aller-retour dans la journée. « Ils pensaient montrer que le dernier match était une erreur de parcours, comme le confirme Sylvain Houlès, l’entraîneur du TO. Mais j’ai trouvé qu’on avait été courageux, vaillants, face à la meilleure du championnat. On les a fait travailleur acharné. »

A lire aussi :
Super League : le Toulouse Olympique battu à domicile pour le leader St Helens (28-14)

Qui a plombé les Toulousains ? « Toujours, des fautes. Des fautes de main, déplore Sylvain Houlès. J’ai tout de même remarqué qu’à un moment, on fait quatre tenus, l’arbitre dit que c’est le cinquième doit, on rendre le ballon et derrière, on prend le deuxième essai… »

Contrairement à ce fait de jeu, l’entraîneur n’en niait pas pour autant la supériorité adverse, notamment sur le plan physique. « Mais on n’est pas loin de ce très haut niveau » rassurait Sylvain Houlès.
Après 14 jours, l’urgence comptable reste bien présente. Le TO est toujours dernier, à deux points de Wakefield qui joue aujourd’hui. Prochaine étape pour Toulouse : Castleford, équipe du milieu de tableau, dimanche prochain à domicile.

TOULOUSE 14 – ST HELENS 28

MT : 2-14 ; 5225 téléspectateurs ; arbitre: G. POUMÈS (France).
Vainqueurs : 5E Knowles (9), Makinson (16), Hurell (33) Welsby (60) Grace (64) ; 1P Makinson (78), 3T Makinson (34, 61, 65).
Vancus : 2E Hansen (45), Hankinson (70) ; 2P Hankinson (6), 2T Hankinson (71).
Évolution du score : 2-0, 2-4, 2-8, 2-14 / 8-14, 8-20, 8-26, 14-26, 14-28.
TOULOUSE : Ashall-Bott ; Bergal, Jussaume, Hankinson, Russel (o) Norman (m) Albert ; Puech (ch.) ; Dixon, Peyroux ; Alvaro, Marion, Navarrete. Sont entrés en jeu : Paulo, Hansen, Sangaré, Cunningham.
SAINTE-HÉLÈNE : hopoate ; Makinson, Hurell, Mata’utia, Grace (o) Welsby (m) Lomax (ch.) ; Knowles ; Sironen, Batchelor ; Walmsley, Roby, Lees. Sont entrés en jeu : Bell, Lussick, Paasi, McCarthy Scarsbrook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.