l’essentiel
Annie Ségura-Daudé est décédée ce mardi à Albi à l’âge de 83 ans. Militante de toujours pour l’égalité, elle avait été présidente nationale du Mouvement Jeunes femmes pendant une douzaine d’années, une grande cause qui lui avait valu la Légion d’honneur en 2009.

C’est une bien triste journée pour les amis et les proches d’Annie Ségura-Daudé mais aussi pour toutes les femmes qui ont croisé cette militante charismatique de la cause des femmes. Annie, comme tous l’appelaient affectueusement, est décédée ce mardi à l’hôpital d’Albi. Elle est venue d’avoir 83 ans, un anniversaire qu’elle avait feté le 1er juin à Salvagnac où sa santé déclinante l’avait amenée à passer sa retraite.

Arrière-petite-nièce d’Alphonse Daudet, Annie Ségura-Daudé faisait partie des piliers du Mouvement Jeunes femmes créé en 1946. l’association à la fin des années 1990. Marie-Cécile Moulin, à qui elle a passé le flambeau en 2011 , se suvient d’une femme énergique, qui lisait beaucoup, qui était au courant de tout et qui amenait beaucoup de choses au Mouvement intellectuellement parlant ».

« C’était le socle du Mouvement Jeunes femmes, poursuit Marie-Cécile Moulin. Elle était forte de ses convictions. Elle savait les porter, les dire et les transmettre. Elle avait aussi des qualités de coordinatrice. , mais c’est aussi ce qui permet d’avancer. Il ya deux semaines encore, elle m’avait encouragée lorsque je lui avais fait partie de mes interrogations sur le renouvellement de l’agrément pour l’éducation populaire. Elle m’avait Dis simplement : tu vas et tu arrives . »

La Légion d’honneur en 2009 pour l’ancienne directrice de crèche

Annie Ségura-Daudé faisait en effet partie de ces femmes qui boostent leur entourage. Longtemps responsable de la formation du mouvement des femmes bienveillantes, elle a également participé à la création de la Maison des femmes à Albi en 1978, ainsi qu’à la libération d’un groupe de parole pour les femmes victimes de violences sexuelles déjà 4 Ans, groupe qu ‘elle avait animé pendant un an avant de se retirer.

Cet engagement de toute une vie lui avait valu la Légion d’honneur. Une distinction décernée par la préfète Marcelle Pierrot en 2009. « Elle en était très fière », confie une militante de la première heure.

A lire aussi :
Albi. Légion d’honneur pour Annie Ségura-Daudé

Mais Annie Ségura-Daudé était aussi très fière de son métier de directrice de crèche municipale exerçant de longues années à Albi, dans le quartier de la Madeleine puis à Cantepau, avant de terminer sa carrière à Saint-Juéry. Des années au service de la transmission et de l’égalité qui auront finalement marqué plusieurs générations.

La Dépêche du Midi adresse ses condoléances à ses enfants, Catherine et Jean-Christophe, ainsi qu’à ses petits enfants. À l’heure où nous écrivons ces lignes, la date des obèques n’est pas encore continue.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

  • Annie chant
  • Dialogue sur la nature humaine by Boris Cyrulnik (January 19,2010)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *