l’essentiel
Après ces victimes de multiples escroqueries et après un déménagement précipité, le couple d’artistes qui a trouvé refuge dans le Tarn-et-Garonne a fait appel à la solidarité pour leur logeur. Leur premier SOS n’a pour l’heure rien donné.

Bien au-delà de la soixantaine, Françoise et Dominique enchaînent les galères. Victime d’escroqueries de la part de leur ancien bailleur, les deux artistes ont quitté l’appartement insalubre qu’ils occupaient dans la banlieue lilloise pour gagner le Sud de la France. Françoise, comédienne qui est notamment illustrée comme ventriloque dans l’émission de Cauet sur NRJ pendant une dizaine d’années, espère y rebondir dans le secteur de la pyrotechnie.

Arrivé début août à Montauban sans économie, le couple s’est vite retrouvé sans possibilité de logement. Il a refusé d’abandonner son chat de 22 ans, ils ne peuvent bénéficier d’un placement d’urgence auprès du 115. Un sentiment d’injustice : « On se méprisés et traités comme des pestiférés. » Françoise et Dominique sont pour l’heure recueillie par une famille caussadaise. Plus la situation est des plus précaires, comme en témoigne la comédienne : « Nous sommes hébergés dans un petit camion aménage de 2 o 3 m². C’est très sommaire, il n’y a qu’un petit lit, mon mari couche par terre. Nous profitons de la douche et des repas mais pour nous c’est très gênant. On ne veut pas s’imposer trop longtemps et abuser de l’hospitalité de cette famille avec quatre enfants. »

« Tout est parti en vrille »

Or, ces jours-là, j’ai lancé un appel à la solidarité avec nous, les colons, pour trouver une bûche. « Nous avons besoin d’aide pour nous retourner, retrouver un toit et des conditions de vie décentes. Nous n’avons jamais eu de problème de loyer mais les difficultés sont enchaînées et tout est parti en vrille. On a besoin d’un coup de pouce », a reconnu Françoise.

Si SOS n’a pas encore porté ses fruits, elle ne perd pas espoir : « Nous avons reçu quatre propositions, notamment une d’un propriétaire sur Toulouse que nous défrayons cinq mois de loyer pour son studio. Mais il devait d’abord Faire des travaux dans le logement donc nous ne pouvions pas en bénéficier tout de suite. Nous sommes dans l’attente de quelque chose dans l’immédiat. »

Auprès des particuliers, dans les campings… Le couple recherche un peu partout dans la région mais concentre ses efforts dans le secteur toulousain, où Françoise attend toujours une réponse favorable pour un emploi. « Le milieu pyrotechnique est un monde où tout est long et compliqué. Il faut s’armer de patience », souligne l’artiste. Elle et son mari réitèrent donc leur « appel au secours ».

Pour venir en aide à Françoise et Dominique : 06 50 51 70 52.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.