Test vidéo à Monte Carlo de la Skoda Fabia Monte Carlo avec moteur 1.5 TSI de 150 ch et changer DSG de 7 relations. Un véhicule utilitaire sport avec un kit carrosserie et un habitacle spécifiques qui coûte 26 650 euros en Espagne.

La Skoda Fabia Monte Carlo est en vente à partir de 23 300 euros avec le moteur 1.0 TSI 110 ch avec boîte de vitesses manuelle. En option, ce dernier peut également être configuré avec la même boîte de vitesses DSG à 7 rapports que le moteur plus puissant.

Rallye de Monte-Carlo

En plus de son port de plaisance, du GP de F1 et du Casino, Monaco est également célèbre pour l’historique Rallye Monte Carlo.

Outre le Grand Prix de Formule 1 de Monaco et le Casino de Monte-Carlo, la petite principauté de la côte d’azur est aussi célèbre pour le Rallye Monte-Carlola plus ancienne épreuve du calendrier WRC.

Depuis 1911, l’Automobile Club de Monaco organise ce rallye qui se déroule hors du petit territoire de la principauté, sur les routes des Alpes Maritimes françaises. Sans surprise, Monaco avec 2 kilomètres carrés est le deuxième plus petit État souverain au monde après la Cité du Vatican.

C’est précisément ce rallye emblématique qui donne son nom à la version plus sportive de la Skoda Fabia, la Fabia Monte Carlo.. Une voiture que nous sommes venus tester dans l’un des secteurs les plus mythiques du Rallye de Monte-Carlo, le Turini.

A l’arrière de la Skoda Fabia Monte Carlo, les sorties d’échappement manquent. Il arbore un diffuseur, mais il serait encore plus beau avec un échappement vraiment beau.

Skoda nous a emmenés à Monte Carlo pour tester la nouvelle Fabia Monte Carlo. Et en plus le test dynamique du même passé en l’une des étapes les plus mythiques du Rallye Monte Carlo, le Col de Turini.

La Fabia Monte Carlo se distingue par un kit carrosserie spécifique, détails de carrosserie en noir, emblèmes spécifiques, jantes 16″ de série pouvant être 17″ en option. Mais ce n’est pas que des jantes.

La calandre avant dispose d’une calandre dynamique qui ouvre et ferme ses lamelles en fonction des besoins de refroidissement et de passage pour optimiser l’aérodynamisme au maximum. Sur les côtés du pare-chocs avant, il dispose de rideaux d’air, la partie inférieure du châssis a été équipée de 12 panneaux pour couvrir le maximum de surface possible et ainsi réduire le coefficient de résistance. Même les miroirs changent. Tout cela a permis d’abaisser le coefficient de résistance à 0,28, le meilleur de son segment..

Outre les sièges sport extrêmement confortables, on notera le volant en cuir perforé et les inserts aspect carbone sur le tableau de bord et les portes.

Avant d’entrer, il faut dire que il est dommage qu’une version sportive comme celle-ci n’ait pas de sorties d’échappement en acier inoxydable en vue. Ce serait un détail qui collerait parfaitement à l’esprit du Monte Carlo.

L’habitacle a également été configuré spécifiquement pour cette version Monte Carlo. La première chose qui vous saute aux yeux, ce sont les de vrais bons sièges sport. Ils sont très confortables et en même temps recueillent le dos. Même le Virtual Cockpit avec un écran de 10,25 pouces a été doté de graphismes spécifiques à l’esprit Racing.

Toute la cabine est pleine de détails noirs et rouges. Le toit est également recouvert de noir. Les pédales sont en acier inoxydable et le volant est en cuir perforé. A noter également les inserts aspect carbone sur le tableau de bord et les accoudoirs de porte..

J’ai essayé peu de voitures avec une connexion aussi rapide et confortable avec l’iPhone. Il manque, oui, une commande physique pour réguler la puissance du ventilateur climatique.

J’ai essayé peu de voitures qu’il est si rapide et facile de connecter le mobile à chaque fois que vous montez dessus. Dans la plupart des cas, vous devez à nouveau accepter une étape du processus de couplage ou rechercher l’application Apple CarPlay pour l’activer vous-même. Avec cette Fabia, pendant que vous attachez votre ceinture de sécurité, continuez la chanson que vous aviez laissée à mi-parcours lors du voyage précédent.

Le principal mais que je trouve dans la cabine est dans le système de climatisation. Oui, il a des commandes physiques pour réguler la température, c’est bien, mais pour contrôler la puissance de la climatisation c’est beaucoup plus complexe. Vous devez d’abord appuyer sur le bouton « menu » puis, via l’écran tactile, continuer avec les étapes correspondantes.

150 cv et vrai frein à main

Il est surprenant de voir à quel point le moteur 1.5 TSI de 150 ch répond bien dans une voiture comme la Fabia. Il pousse plus que ce à quoi je m’attendais et ça ne sonne pas mal du tout.

La chose la plus importante à propos de la Skoda Fabia Monte Carlo est ce qu’il y a sous le capot avant, un moteur 1.5 TSI qui déclare 150 CV de 5 000 à 6 000 tr/min. Il y a quelque temps, s’ils vous disaient qu’une GTI de cette taille n’avait pas 200 ch, il pourrait même sembler qu’elle était en deçà.

Maintenant dans un univers d’hybrides électriques et rechargeables C’est presque une bénédiction divine qu’il existe encore des véhicules utilitaires sport avec un moteur thermique de ce style.. La puissance est juste suffisante pour le déplacer avec aisance et aussi, au quotidien c’est le plus économique car il dispose d’un système de déconnexion des vérins.

La poussée dans la zone basse de ce moteur turbo n’est pas mal du tout grâce aux 250 Nm de couple disponibles de 1 500 à 3 500 tr/min. Un chiffre que l’essieu avant peut gérer sans problème. Il offre un bon niveau de traction et qui n’était pas équipé d’un pneu justement sportif, c’était un Michelin Primacy 3.

Le châssis est équipé de série d’une suspension sport, de ressorts plus durs qui abaissent également la garde au sol de 15 mm.

Dommage qu’on ne puisse désactiver que l’antipatinage et pas l’ESP. Pour une fois qu’une voiture neuve avec ces caractéristiques recourt à un frein à levier manuel d’une vie… Si vous arrivez avec suffisamment d’inertie dans le virage, tirez vite le frein à main et accélérez à nouveau vite, vous pouvez vous amuser beaucoup.

Cette mécanique de 150 ch est associée à une boîte DSG à 7 rapports. Ce qui garantit un confort au quotidien et des changements ultra rapides quand on veut recourir au mode manuel sur une route de montagne comme celle sur laquelle je le teste. Les performances sont plus que correctes avec un une accélération de 0 à 100 km/h en 8 secondes et une vitesse de pointe de 225 km/h.

La Fabia Monte Carlo équipe de série le suspension sport qui utilise des ressorts plus durs qui abaissent la garde au sol de la voiture de 15 millimètres. Il est très efficace, mais en même temps il reste confortable sur les trajets de routine.

En montagne, la consommation peut dépasser les 15 l/100 km, mais au quotidien il est facile de descendre en dessous de 5 l/100 km.

La direction n’est pas aussi directe que je le voudrais. Quelque chose de presque intrinsèque à tous les systèmes de direction électrique. Sur une route aussi épique que la Turini, avec une voiture aussi amusante que cette Fabia Monte Carlo, il manque une direction hydraulique d’avant. Vous ne pouvez pas tout avoir dans cette vie.

Les freins tiennent pas mal. Mais attention, quand on joue depuis un moment, surtout en descente… C’est là que ça commence à chauffer. À mesure qu’ils chauffent, les freins se fatiguent et une certaine réponse est perdue.

Après une étape de rallye comme celle-ci, la consommation de carburant grimpe jusqu’à 16 l/100 km. Attention, ce n’est pas un disque de fou du tout. Avec une Polo GTI équipée d’un moteur 2.0 TSI de 200 ch, on parlerait dans des circonstances similaires d’environ 25 l/100 km. D’autre part, grâce à son aérodynamisme soigné et au système de déconnexion des cylindres Sur les trajets de routine, en utilisant le mode de conduite Eco, la consommation est d’environ 4,5-4,8 l/100 km.

Bref

L’expérience avec la Skoda Fabia Monte Carlo sur les étapes du Rallye Monte Carlo a été sensationnelle. Un jouet amusant et confortable à la fois.

On n’a pas toujours l’occasion de voir aussi clairement l’origine et le pourquoi d’une saga. Tester la Fabia Monte Carlo sur les mêmes routes où se déroule le Rallye de Monte Carlo chaque mois de janvier a été un luxe total. Une voiture sincère, bien finie, avec une touche de sportivité, mais en même temps confortable et économique pour un usage quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.