l’essentiel
Sur le banc lors de la première journée contre Nice, Brecht Dejaegere n’était pas entré en jeu. Ce dimanche à Troyes pour la deuxième journée, l’absence de Farès Chaibi, réalisée de l’appendicite, conteste les cartes au milieu de terrain, où Denis Genreau et Steve Mvoué postulent également.

Une surprise peut parfois en cacher une autre. Dimanche dernier pour la réception de Nice, Philippe Montanier avait décidé de faire le grand saut à Farès Chaibi, révélation de l’été et titulaire pour la première fois de sa carrière en professionnel.

A lire aussi :
Ligue 1 : pourquoi le match du TFC à Troyes est la grande guerre des Toulousains

Si l’éclosion du jeune milieu de terrain a logiquement relégué Brecht Dejaegere sur le banc, il a été plus surprenant de ne pas voir le Belge entrer en cours de match et se faire couper l’herbe du Stadium sous le pied par Denis Genreau, qui a remplacé Chaibi à la 69e minute de jeu.

Une baisse de régime après la dernière saison

Hors blessure et suspension, jamais Dejaegere n’avait manqué dans sa totalité la dernière saison. « C’était un choix sportif, affirme Philippe Montanier. Ce n’est pas facile, mais ça fait partie de la vie d’un groupe, que l’on fait en fonction des états de forme et des besoins sur le terrain. saison dernière, nous avions disputé les deux premières journées sans Stijn Spierings, rappel-t-il. Brecht est toujours un de nos leaders, un de nos capitaines.

A lire aussi :
Troyes – TFC : Toulouse avec Zanden, Troyes avec Rami ! Les groupes pour le match de ce dimanche sont connus

Depuis quelques semaines, l’entraîneur toulousain a décidé de respecter le mot au pluriel. Capitaine face à Nice, Branco van den Boomen l’avait également été lors des derniers matchs de préparation ; pour la double confrontation face à Clermont (les deux derniers matchs amicaux de l’été), le Néerlandais portait le brassard lors de la première opposition, avec les « titulaires », il l’avait laissé à Dejaegere pour la seconde, avec les  » remplaçants »

« Dejaegere, Genreau, Mvoué, les options existantes »

Essentiel dans le vestiaire, le milieu de terrain belge de 31 ans paye-t-il une baisse de régime physique ? La saison dernière, l’ex de La Gantoise était déjà apparu loin de ses standards affichés lors de sa première année sur les bords de Garonne, pas aidé par une blessure au mollet qui l’avait tenu eloigné des terrains pendant trois mois, entre janvier et mars.

A lire aussi :
Troyes-TFC : attaquée par un champignon, la pelouse du stade de l’Aube à Troyes va mieux

Absent de la rotation pour la première journée, Brecht Dejaegere pourrait cependant faire ses débuts en Ligue 1cet après-midi sur la pelouse de Troyes, puisque Farès Chaibi, auteur de l’appendicite dans la semaine, sera indisponible plusieurs semaines.

Reste à savoir à qui Philippe Montanier donne sa confiance pour démarrer la rencontre. « Les options existent, pose le coach. Entre Brecht, Denis (Genreau), Steve (Mvoué), on a des solutions. » Le dernier semblant d’un peu plus loin, le poste devrait être disputé entre Dejaegere et Genreau, d’où la préparation de celui-ci tronquée en raison de sa participation à des rencontres plus internationales avec l’Australie. « Denis est de mieux en mieux. On savait qu’il ne pourrait pas jouer plus d’une heure contre Nice, mais chaque semaine que passe lui permet de gagner en physique », apprécie Philippe Montanier.

A lire aussi :
TFC : Mikkel Desler l’infatigable est… fatigué ! Pourquoi l’état du défenseur des Violets a de quoi s’inquiéter

Relativement attentif à lui mais niçois, le « Socceroo » avait cependant été auteur d’une entrée en jeu mitigée dimanche dernier. Peut-être une carte à jouer pour Dejaegere, qui pourrait à nouveau retrouver sur la brèche.

A lire aussi :
INTERVIEW. TFC : « Je suis quelqu’un qui marche au feeling ! » Les premières confessions de Thijs Dallinga, le nouveau buteur des Violets

Première apparition de Zandén

Absent lors de la 1re journée, le Suédois Oliver Zandén a reçu sa première convocation dans le groupe toulousain. Dernière recrue toulousaine en date, arrivée d’Elfsborg le 19 juillet, la dernière gauche suédoise de 22 ans avait disputé ses premières minutes en amical face à Clermont 11 jours plus tard. « Physiquement, il est bien, dit de lui Philippe Montanier. Maintenant, il faut une certaine adaptation à la culture de l’équipe et au championnat de France. C’est un jeune joueur, qui a assez peu joué même en première division suédoise Il monte en puissance. »

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.