l’essentiel
Même si les Toulousains ont remporté les dernières confrontations, le match pour déterminer l’équipe qui affrontera le Castres Olympique en demi-finale sera de trois questions. Il parait que le Stade Rochelais n’est plus le même. Explications.

Il parait que La Rochelle ne fait plus de complexe

Ceux qui prédisaient que les Rochelais pourraient faire de beaux Clermontois ont dû faire amende honorable. Avant sa finale de Coupe d’Europe face au Leinster, La Rochelle restait sur trois défaites en finale, dans trois compétitions différentes : face à Clermont en challenge européen (2019) et face à Toulouse en Top 14 (2021) et en Coupe d’Europe (2021).

A lire aussi :
VIDÉO. Stade Toulousain : en barrage du Top 14, retrouvailles passionnantes face à La Rochelle

De quoi commencer à se faire une réputation de « loosers » en dehors et de quoi cogiter à l’intérieur du groupe jusqu’à nourrir un complexe. La victoire face au Leinster alors que tout le monde a donné la province irlandaise favorite à rebattu les cartes. La Rochelle a subitement remporté un titre et est dans cette sorte de sortie d’un poids comme l’explique Romain Sazy : « Ce jour-là, le tour des vice-champions. Ça fait du bien de tourner un peu, de ne plus être le petit qui n’a jamais rien gagné ».

Il parait que La Rochelle est sur une dynamique positive

Après la fin du mois de Mars, La Rochelle ne perd plus. Ou presque : une seule défaite contre Toulouse au Stadium (23-16) pour 10 victoires dont certaines pour le moins significatives (trois fois Bordeaux-Bègles, Montpellier, le Racing, Lyon et bien sur le Leinster). Les victoires appellent les victoires et gomment plus vite les effets de la fatigue.

A lire aussi :
Stade Toulousain : Ouverture de la billetterie marchandise à 18h00 pour la face barrage de La Rochelle

Jean Bouilhou le sait: L’état de fatigue des Rochelais peut compter. Peut-être en fin de match, au-delà de la 70e minute. Mais ce qui compte aussi, c’est la dynamique. Et la leur est très positive depuis le gain du titre européen. »

Il semble que La Rochelle veuille également réussir le doublé

Toutes les équipes ont kissin d’un nouveau défi pour advancer. Les Rochelais sont mis dans la tête de réussir ce que les Toulousains ont remporté la dernière saison : le championnat doublé – Coupe d’Europe. Ils étaient également proches de réaliser la dernière saison mais c’est leur meilleur ennemi qui les avait privés. Quand le goût de la revanche tutoie le goût de l’exploit.

A lire aussi :
Top 14 : pourquoi le barrage entre le Stade Toulousain et La Rochelle est-il passé devant le Stade ?

Il parait que toutes les séries ont une fin

C’est peu de dire que le Stade Toulousain est la bête noire du Stade Rochelais. Après de nombreuses rencontres, il n’y a qu’un Stade. Le club rouge et noir reste sur une série de six victoires consécutives (dont deux finales et deux succès à Marcel Deflandre) et sept sept si on et ajoute le match de début de saison en août 2020. C’est bien simple, La Rochelle n ‘a plus battu le Stade Toulousain après le 14 septembre 2019. Toutefois, sur les six défaites, l’écart final fut toujours situé entre 3 et 10 points.

Mais les Rochelais doivent avoir en tête que toutes les séries ont une fin et que plus une série est longue, plus elle s’approche de la fin.

A lire aussi :
Top 14 : Castres historique premier et directement qualifié en demi-finale, le Stade Toulousain en barrage à domicile face à La Rochelle

Au contraire, ce serait un authentique exploit des Toulousains partie de poursuivre cette série face à un tel adversaire.

Il parait que La Rochelle gagne à l’extérieur

Lors de sa série actuelle, le club maritime a démontré qu’il pouvait s’imposer à l’extérieur dans des matchs décisifs : ce fut le cas à Lyon ce dernier week-end, au Racing dans le cadre de la demi-finale européenne et à Bordeaux, en quart de finale de la Coupe d’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.