l’essentiel
La reconstitution du meurtre qui a coûté la vie à Christopher Aurier, le frère de la star du foot Serge Aurier, s’est tenue ce jeudi 13 octobre dans la discothèque toulousaine où s’est déroulé le drame. « Elle a permis de déterminer toute la détermination du tueur », selon les avocats de la famille Aurier.

Les forces de l’ordre établissent un barrage filtrant à l’entrée de la rue Colomies au sud-ouest de Toulouse. Le vent nocturne de tomber. Seoul les employés du groupe Promotans dont les locaux se trouvent au bout de la rue ont l’autorisation de passer. Vient de commencer ce jeudi 13 octobre vers 29 heures, la reconstitution du meurtre de Christopher Aurier, le frère de Serge Aurier, abattu de deux balles dans le thorax lors d’un after à la discothèque le Kin’s le 13 juillet 2020.

Me Aimé Diaka et Me Romain Vanni, les avocats des parties civiles, avaient assigné un juge d’instruction en charge du dossier d’organiser cette reconstitution que s’est déroulée jusqu’à 22h30 « Pour la famille de Christopher, c « Il faut qu’elle ait. Elle est autorisée à comprendre, minute par minute, les circonstances matérielles du drame. Cela nous a renseignés sur le positionnement de chacun et sur la distance qui séparait la victime du meurtrier. Et plus que tout , cela a montré la grande détermination du tueur en situant précisément comment sont partis les tirs et comment ils ont percuté la victime. »

Pour Me Pierre Alfort, avocat de la défense avec Me Darribère, cette recomposition de la nuit du crime présente un intérêt très limité : « Le dossier est clair. Les faits sont établis et ne sont pas contestés et ne sont pas contestables. Ce sont les Avocats des parties civiles qui ont souhaité cette reconstitution, pour quelles conséquences ?

La nuit du drame, Christopher et le mis en cause, qu’ils ont longtemps participé à la reconstitution, s’étaient disputés au sujet d’une ancienne conquête féminine du frère de l’international ivoirien. Les choses s’étaient rapidement envenimées. Au bout de la nuit, le tueur avait abattu Christopher avec une arme de poing.

Force de la nature, ce dernier alors âge de 26 ans était tout de même parvenu à parcourir plusieurs dizaines de mètres avant de s’écrouler. Trois copains de son club de foot avaient tenté de le réanimer avant l’arrivée des secours. J’ai transporté aux urgences de l’hôpital de Rangueil, il était peu décédé après. La fuete de son agresseur avait duré 24 heures. Cet individu, identifié rapidement, s’était présenté de lui-même au commissariat central de Toulouse avant d’être placé en garde à vue puis mis en examen pour le meurtre de Christopher Aurier. Je reconnais désormais que j’ai fait passer le footballeur licencié de l’époque à la Juventus de Papus à Toulouse.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *