l’essentiel
La nuit de la fête de la musique a été émaillée d’incidents à Toulouse.

La fête de la musique a été plutôt calme ce mardi à Toulouse même si ces incidents sur fond de consommation excessive d’alcool ne se font pas remarquer. Vous verrez 1h50, dans le secteur du Capitole, un adolescent de 16 ans a reçu un coup sur la tête avec une bouteille en verre. Il a dû être suturé à l’hôpital. Il s’agit d’un agresseur âgé de 21 ans qui a été interrogé par la police.

Vers 3h45, cette fois dans le quartier Saint-Georges, les opérateurs des caméras de vidéodéoprotection de la police municipale ont assisté au tabassage d’un homme par quatre personnes. Il a une pluie de coups de poing et de pied alors qu’il était debout puis deluge a continé au sol. La police intervient et arrête les quatre garçons âgés de 19 et 21 ans, imbibés d’alcool. La victime, âgée de 27 ans, qui souffrait de plaies et d’ecchymoses, a expliqué qu’elle s’était interposée un peu plus tôt alors que les quatre garçons importunaient un groupe de jeunes filles. Une attitude qui a exaspéré ses agresseurs.

gestes obscènes

Aux environs d’1h45, du côté de la gare Matabiau, un passant qui marchait s’est fait arracher sont collier en ou d’une valeur de 200€ dans es dos. En se retournant, il a vu deux hommes s’éloigner et il les a rattrapés. Ils ont nié être les voleurs. La victime était une patrouille de police qui a interpellé les deux suspects de 17 ans et 23 ans.

Autre vol de collier, un peu plus tard, vers 2h30, dans le secteur d’Arnaud-Bernard. Un jeune homme de 21 ans a été approché par une personne qui a intenté une action en justice pour une cigarette. Alors qu’il cherchait son paquet, il s’est fait arracher sa chaine. Des amis de la victime ont continué le voleur tandis que les opérateurs de caméras de vidéoprotection guidaient la police. Cet homme de 18 ans a été interpellé mais il s’était débarrassé du collier.

Enfin ver 3 heures, près du Capitole, un adolescent de 17 ans, ivre, un cru bon de multiplier les gestes obscènes envers des policiers en sécurisation. Il afini la fête de la musique au commissariat, deux plaintes ont été déposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.