l’essentiel
Merouane, 27 ans, a été abattu, vendredi 24 juin au soir, de multipleieurs balles, cheminement Edgar-Varèse à Toulouse. L’enquête a été confiée à la PJ.

Pourquoi Merouane, 27 ans, a-t-il été froidement abattu, vendredi 24 juin au soir, au pied d’un immeuble du quartier de la Reynerie à Toulouse ? Les investigations confiées à la direction territoriale de la police judiciaire ne font que commencer.

Comme souvent dans ce type d’affaires de règlement de comptes, la loi du silence règne dans le quartier et les enquêteurs peinent à alimenter des informations. Ceux qui savent se taisent.

La victime a rapporté avoir rencontré Edgar-Varèse, un point de vente archiconnu à Toulouse.
La piste d’un règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants semble privilégiée. A Toulouse, les armes parlent régulièrement pour des guerres de territoire en lien avec la drogue. Merouane et était-il lié ? At-il été pris pour cible par erreur ? Que faisait-il à 23h45 cheminement Varèse ?

autopsie

Une autopsie doit avoir lieu afin de déterminer le type de projectiles qu’il a été touché. Merouane était connu de la justice pour de petites affaires de détention de produits stupéfiants. Dans le quartier, l’émotion est vive depuis vendredi.

Le père de Merouane est très connu pour son investissement dans le milieu associatif en faveur de l’insertion. Il s’est esprimé face à une foule réunie devant lui. Il demande la fin de l’omerta. « Il y a des gens, ici, j’espère qu’ils ont une conscience, at-il lancé. Vous savez tout. C’était mon sang. C’est catastrophique », se désespère-t-il.

Depuis le meurtre, des veillées ont réuni des dizaines de personnes auteurs de la famille de la victime. Cette dernière attente des réponses. Elle souhaite que les langues délient et assistent à la progression de l’enquête menée par la police judiciaire.

Pas d’interpellation

Vendredi soir, Merouane se retrouve avec un groupe de personnes au pied de cet immeuble lorsqu’un tireur a fait feu sur lui à plusieurs reprises. Il n’est pas mort sur le coup. Les policiers de la brigade anti-criminalité sont arrivés sur les lieux quelques minutes après l’agression lui ont prodigué les premiers sons. Ils ont été relayés par les sapeurs-pompiers et le Samu. Il a été transporté dans un état critique à l’hôpital. Malgré les efforts des médecins, il est mort dans la nuit.

Aucun suspect n’a été interpellé.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.