l’essentiel
La jeune Iranienne est autorisée à se reposer en France. La préfecture de Haute-Garonne a dû délivrer une carte provisoire d’étudiant, ce qui a permis d’expulser une personne de plus.

Mobina, qui a obtenu un baccalauréat mention assez bien au lycée Saint-Sernin à Toulouse, a obtenu une carte d’étudiant provisoire sur délivrance d’un rendez-vous avec la préfecture, par grâce. Un relâchement. Après 2021, la jeune Iranienne et sa mère ont été saisies par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) concernant leur demande d’asile. Ce 5juillet, jour où elle apris qu’elle avait obtenu son baccalauréat, l’OFPRA lui a notifié de sa décision sur le recours qu’elle avait déposé. Le droit d’asile lui était de nouveau refusé. Mais grâce au soutien sans faille de ses professeurs, Mobina peut rester en France. La préfecture de Haute-Garonne a accepté en urgence une carte d’étudiant provisoire, qui a permis d’être expulsé. La menace d’une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) planait au-dessus de sa tête. Une pétition pour alerter sur la situation a été recueillie plus 3 300 signatures.

A lire aussi :
VIDÉO. Toulouse : malgré son bac avec mention, la jeune iranienne menacée d’expulsion

Elle pourra réaliser son rêve

La jeune femme de 20ans ne pouvait pas louer en Iran. Convertie au christianisme, son retour dans son pays natal est synonyme « de prison ou de mort », Raconte Mobina.

Désormais, son avenir est en France. Elle poursuit ses études dès le 13 septembre, dans la faculté de médecine de Toulouse. Brillant au lycée, Mobina compte bien suivre la voie de l’excellence à la faculté pour espérer devenir Neurologue, son rêve depuis enfant.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.