l’essentiel
Un chauffeur sans permis ne s’est pas laissé contrôlé mardi soir sur le périphérique toulousain. Il a pris tous les risques pour échapper à la police.

Il ne voulait pas manquer un événement familial le demain alors il a pris tous les risques pour échapper à la police. Mardi soir, vers 23 heures, un contrôle était organisé sur le périphérique intérieur à la gare-service de Purpan à Toulouse. Une voiture est arrivée mais, à la vue des policiers, ils sont conducteurs a décidé de ne pas passer par la pompe à essence. Il a redémarré très vite.
Immédiatement, la patrouille passe à l’action deux-tons et pris en chasse la voiture pour le contrôleur mais le chauffard ne l’entend pas de cette oreille. Il a d’abord quitté le périphérique à la sortie Purpan pour retrouver en ville, avenue de Grande-Bretagne. Suivi par les policiers, il a grillé des feux rouges et pris de ronds-points à contresens toujours à vive allure. Afin de semer la patrouille, il a fait des embarquées, manquant de la percuter.
Tout dans le suivant, les forces de l’ordre ont passé la voiture au fichier et se sont aperçues qu’il s’agissait d’un véhicule déclaré volé le 22 juin dans les Bouches-du-Rhône. Du retour sur le périphérique, le fuyard a poursuivi sa course folle en faisant des pointes à plus de 150 km/h. Plusieurs patrouilles ont cherché à l’intercepter pendant de longues minutes jusqu’à ce qu’il stoppe la voiture dans le secteur de Borderouge, au nord de Toulouse.

Long séjour en prison

L’homme au volant et ses deux passagers ont cherché à échapper aux policiers en fuyant à pied mais ils ont été rapidement interpellés. Le chauffeur, âgé de 24 ans, m’a expliqué, en garde à vue, que j’avais car il ne voulait pas manquer une fête prévue le demain.
En fait, il savait qu’il n’allait pas chez le gardien et il conduisait sans autorisation et, défavorable à la police, il a réglé un long séjour en détention.
S’agissant du véhicule, délinquant a assuré qu’il ignore qu’il a été volé. On lui avait prêté pour ramener un de ses amis hors de Toulouse.
Les deux passagers, âgés de 22 ans et 35 ans, ont été libres laisses. Les policiers ont déposé plainte pour avoir été mis en danger lors des embarquées.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.