l’essentiel
En deux jours, la police a arrêté quatre cambrioleurs très maladroits. Deux d’entre eux ont oublié d’enlever la géolocalisation des objets connectés qu’ils permettent de voler. Les deux autres se sont enfermés dans une résidence sans pouvoir en resort…

Les pieds nickelés du cambriolage sont illustrés depuis vendredi soir. Ce week-end, la police nationale a appréhendé quatre voleurs, dans des conditions rocambolesques.

Tout commence vendredi. Après une petite balade dans les rues de Toulouse, une touriste allemande regagne son hôtel. Mais en arrivant devant sa chambre, c’est la douche froide. La porte est grande ouverte. Une partie de leurs affaires est dispersée, où un sac contient deux conteneurs, un moniteur, un ordinateur et un téléphone. Ces trois objets connectés vont s’avérer très utiles.

Après avoir déposé plainte, cette jeune femme de 23 ans te de géolocaliser son téléphone portable. Et ça fonctionne plutôt bien. Ses affaires semblent se trouver place Wilson à Toulouse. Elle se rendit sur les lieux avec un équipage de la police et remarqua immédiatement son sac. Deux hommes de 25 ans sont interpellés et la victime retrouve tous les objets dérobés dans sa chambre d’hôtel.

Ils se réfugient dans une résidence mais n’arrivent plus à en sortir !

Deux jours plus tard, les policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) du nord de Toulouse ont patrouillé à proximité de la cité Bourbaki, près des Minimes, lorsqu’ils croisent une voiture. Cet itinéraire est limité à 30 km plus le chauffeur roule beaucoup plus vite. Et quand les fonctionnaires lui ordonnent de s’arrêter, l’homme refuse de coopérer. Pire : il appuie sur la pédale d’accélérateur.

Aides pour la vidéoprotection, les forces de l’ordre ne tarent pas à retrouver la trace du véhicule. Cette automobile est déclarée avoir volé après le 14 août. Puis les fonctionnaires repèrent le chauffeur et son passager. Pour leur éviter, ces jeunes hommes se réfugient dans une résidence fermée. More sans l’aide d’un badge ou l’accord d’un des habitants, impossible de ressortir de ce bâtiment. Ces jeunes de 19 et 23 ans se sont donc piégés. Ils sont actuellement en garde à vue.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.