l’essentiel
Des riverains et usagers de l’avenue de Fronton, au nord de Toulouse, désigne la réduction de la largeur des trottoirs, et la disparition de la piste cyclable, suite à la mise en service du nouveau bus express Lineo 10.

Advantage of transport in commun, d’accord, more pas au détriment des piétons et des cyclistes… C’est le message que veux faire passer des riverains et usagers de l’avenue de Fronton, à Toulouse.
Dans sa partie nord, entre le périphérique et Aucamville, le passage du nouveau bus express Ligne 10 (La Vache-Fenouillet) a complètement raboté le trottoir et la piste cyclable, sur l’avenue de Fronton (750 m tout).

Larger du trottoir parfois réduit à 0,90 m, loin du 1,40 m réglementaire

Aujourd’hui, des parents avec poussette et des personnes en fauteuil roulant disposent, en dix endroits selon un relevé des riverains, d’un trottoir réduit à moins d’1,40 m, ce qui est la largeur réglementaire.
La largeur est parfois réduite à 0,90 m, toujours selon ce relevé. A 200 m du groupe scolaire Alphand, « les enfants et parents disposent d’un trottoir d’1.22 m (trottoir impair) et 1 m (trottoir pair), à cause de la présence d’armoires électriques ». Les cyclistes, eux, doivent entreprendre la voie de bus, quitter à retarder ce dernier, qui doit patienter derrière.
« Il y a dix ans à peine, en 2011-2012, Toulouse Métropole a aménagé un trottoir avec piste cyclable. En 2021-2022, les rues et les rues sont réduites ou détruites, pour et je construirai une ligne d’autobus », déclare Félix Martin-Moral, membre du comité de quartier Lalande et représentant local de l’association 2 Pieds 2 Roues.

« Davantage de bus, mais ils risquent d’écraser les piétons et les cyclistes »

« Avant, nous avions peu de bus, mais on pouvait marcher et faire du vélo sur des aménagements en sites propres et plutôt sécurisés. Maintenant, sur un avantage du bus mais ils risquent d’écraser les piétons et les cyclistes, et ce n’est pas une exagération », ajoute le riverain.
Le Lineo 10, long de 10,8 km entre La Vache et Fenouillet (Aucamville, Fonbeauzard et Saint-Alban traversés), comprend 3,4 km de voies de bus nouvelles. La ligne a été mise en service le 29 août dernier, pour autoriser un rapport modal de la voiture vers les transports en commun. Au final, la ligne pourrait être prolongée jusqu’au centre-ville de Toulouse au sud, et la gare de Fenouillet au nord.

Des travaux d’amélioration prévus par Toulouse Métropole

Toulouse Métropole indique que sur la partie de l’avenue de Fronton comprise entre les rues Alphand et Meitner, plus étroite, l’aménagement a dû être réalisé « avec des largeurs minimales réglementaires pour tous sans rupture de continuité cyclable ».

« Cependant, à plusieurs endroits, ajoute la collectivité, la largeur des trottoirs, bien que dans les normes, s’est révélée insuffisante pour le confort des piétons. Des travaux d’amélioration (déplacement d’armoire télécom, de feux tricolores…) sont prévus dans les prochains jours pour permettre à chacun de se déplacer plus facilement. »

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.