l’essentiel
Après la pluie lors du contre-la-montre de vendredi, le peloton du Tour de France devra lutter contre le vent. Surtout, il va parcourir 18km au-dessus de la mer sur le pont du Grand Belt. Garantie lunettes.

Là voilà! La première étape en ligne de ce Tour de France 2022. Et elle ne devrait pas décevoir les observateurs. Entre Roskilde et Nyborg, les coureurs du peloton sont d’ores et déjà prévenus, il faudra faire au vent. Et pour cause, le parcours longe la mer pendant de nombreux kilomètres dans cette étape de plus de 200km. Avant de rouler… au-dessus de cette mer.

Un décor unique

« C’est l’infrastructure la plus importante au Danemark, pour relier l’est et l’ouest du pays » a expliqué Alex Pedersen, porte-parole du comité du Grand Départ à Copenhague. Ce pont du Grand Belt, tout le monde en parle depuis des jours. L’un des plus grands ponts d’Europe fait rêver autant qu’il provoquera une certaine crainte.

Pendant près de 18km, les coureurs du peloton vont emprunter ce pont. « La route où passeront les coureurs se situe à seulement 60 mètres au-dessus de l’eau. Nous avions fait une arrivée sur une digue en Zélande aux Pays-Bas en 2015, mais c’est totalement différent, c’est XXL », confiant Christian Prudhomme a décrit un « cadre jamais vu sur les routes du Tour de France, quelque chose de fou ».

Des favoris précédents

Dans le détail, l’entrée sur le pont est située à 21,1 km de l’arrivée. Puis il reste 3.3 km jusqu’à cheminement sur la terre ferme. Entre-temps, tout est possible. Et si le vent est de la fête, la course pourrait devenir complètement folle.

Gare aux bordures ! Le peloton a rendez-vous avec le fameux pont du Grand Belt… Qui voyez-vous s’imposer à Nyborg ?

Suivez la 2e étape du Tour de France à midi sur Eurosport 1, l’appli Eurosport et https://t.co/7qbNJch1A0 #PTO2022 #LesRP pic.twitter.com/DcswxXwFHN

— Eurosport France (@Eurosport_FR) 2 juillet 2022

« On ne pourra pas gagner le Tour dans cette deuxième étape, rebuke le patron du Tour de France, mais des favoris pourront le perdre », analyse le patron du Tour. Tadej Pogacar se souvient encore de l’étape de Lavaur en 2020. Thibaut Pinot de celle d’Albi une année plus tôt. Ce pont du Grand Belt pourrait être le nouveau cauchemar d’un favori à la victoire finale.

Étape attendue aujourd’hui sur le Tour, avec 202.2 km de Roskilde à Nyborg, dont 18 des 20 derniers sur le fameux Pont du Grand Belt. Si vous voyez un avis favorable des frontières sur le pont, il y aura un facteur majeur aujourd’hui, car l’étape est tracée loin du pic.twitter.com/1mfKbjOO36

– Cactus sur un vélo (@CactusSurUnVelo) 2 juillet 2022

Pour l’heure, l’annoncent météo prévoit lors de la traversée du Grand Belt un évent de trois quarts face soufflant à environ 25 km/h avec des rafales à près de 30 km/h. Suffisant pour que des équipes comme la Jumbo Visma ou le Quick-Step Alpha Vinyl essaient de faire éclater le peloton ? Rendez-vous d’ici quelques heures.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.