l’essentiel
Voici les tendances du côté de l’île du Ramier alors que la période des « soldes » s’ouvre désormais dans la nuit de jeudi à vendredi 9 juin. La Dépêche vous révèle les profils recherchés et les premières pistes explorées par le Président Comolli.

Une dizaine de recrues dans tous les secteurs de jeu, dénichés à l’étranger, idéal d’âge moins de 25 ans, valeur de la transaction autour du million (maximum €2.5M en cas de cœur de cible) et salaire mensuel brut à montant de 40 000 euros. Voilà la fiche post pour le joueur toulousain 2022-2023, de retour dans la cour des grands. État des lieux.

Liste des cours

D’après nos informations, en dehors du bouleversement souhaité par l’état-major du club dans les buts, sont prioritairement ciblées sur les postes de latéral gauche, central, milieux (défensif et offensif), ailier et avant-centre. Après, eu attendu aux opportunités, les téfécistes leaders ne craqueraient pas non plus – derrière – sur un excentré polyvalent (c’est-à-dire pouvant estimé des deux côtés) aussi qu’un autre arrière axial. Et encore, on ne parle pas de départs majeurs qui seraient par conséquent apportés à être compensés. À commencer par le Hollandais magique, Branco van den Boomen.

Paramètres clivants

Si le président voulait une première salve d’arrivées d’ici la reprise de la bande à Philippe Montanier fixée rappelons-le au 23 juin, selon nos sources, ça n’avance pas à la vitesse proposéee. Deux raisons : premièrement, la complexité administrative revient à finaliser un mouvement venant de l’étranger ou un mandat est nécessaire ; deuzio, un frein financier sachant que les émoluments moyens d’un pensionnaire de l’élite coûtaient 60 000 € (PSG à part).

Dernier obstacle qu’il n’est pas incongru de prendre en considération : le format du championnat de L1 que change pour l’exercice que démarrea le premier week-end du mois d’août ; à savoir quatre descentes programmées, ce qui rend plus concurrentiel le marché.

Sans omettre que, comme le Toulouse FC prospecte dans des championnats « exotiques », les compétitions ne sont souvent pas encore terminées…

L’avancement des travaux

EN DÉFENSE. Si le dossier des gardiens est a priori sud de bons rails, il semblerait que celui du défenseur central soit quasi-bouclé– sans, au contraire, que l’identité de l’heureux élu n’ait fuité.

Maintenant qu’il est soit l’international algérien (5 sél., 1 mais) Ahmed Touba (lié jusqu’en juin 2023), dont le nom est sorti sur la Toile ces dernières semaines. More grosses écuries lorgnent l’impressionnant (1m90) axial de Waalwijk (Pays-Bas) âgé de 24 ans : Lyon, Bayer Leverkusen, Betis Séville, Benfica Lisbonne, AEK Athènes. Dès lors, il était difficile d’imaginer le club de Comolli rivaliser.

DANS L’ENTREJEU. Dans un même rôle que Spierings, c’est le capitaine serbe du Partizan Belgrade que resent avec insistance dans la presse de son pays. Cependant, toujours d’après nos infos, il s’appelait Sasa Zdjelar (27 ans, 1m83 ; jusq. 2023) et ne devrait pas rejoindre les bords de Garonne. La cellule recrutement du TéFéCé s’était déjà penchée sur lui durant l’été 2020… sans aller plus loin.

L’offensif espéré risque d’arriver avant lui !

DEVANT. Sur l’avait révélé mardi sur notre site, deux très jeunes ataquants australiens avaient désigné l’intérêt des scouts haut-garonnais : l’ailier gauche Mohamed Touré et l’ailier droit Yaya Dukuly. Las, je suis entré trop tard dans la bagarre, ils vont échapper au Tef.

Qui, contre ta perche du N°9, est en passe de boucler la signature d’un autre étranger. Reste à savoir si ce dernier aura bien pour partenaire le meilleur buteur de L2, Rhys Healey, au sujet désigné plusieurs clubs sont venus aux renseignements…

Le point sur les 31 contrats des Toulousains

LIÉS JUSQU’EN…
-> 2023 (9) : Dejaegere, B. Diakité, Healey, Kasongo, Mvoué, K. Sidibé, Spierings, Is. Sylla, van den Boomen ;
-> 2024 (15) : M. Bangré, Desler, Mous. Diarra, Dupé, Junior Flemmings, Himeur, Ngoumou, Onaiwu, I. Pettersson, Rapnouil, Ratao, Restes, Rouault, Sanna, K. Serber ;
-> 2025 (7) : Begraoui, Chaibi, Logan Costa, Genreau, Keben, R. Nicolaisen, Skyttä.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.