l’essentiel
Pris de malaises, le nourrisson a été conduit à l’hôpital Necker, à Paris, où le personnel soignant a détecté des traces de cocaïne dans son organisme. Le père en avait laissé trainer au domicile familial.

Prises électriques, détergents, vaisselle tranchante… chaque pièce d’un appartement recèle de dangers à l’égard des tout-petits. Plus l’article du Parisien Paru ce samedi 1er avril évoque une histoire stupéfiante. Celle d’un nourrisson de quatre mois, ayant Absorbé de la drogue qui trainait vraisemblablement dans l’appartement de son père.

Les faits se seraient déroulés après le week-end du 25 et 26 mars, à Paris. Dans un appartement familial « chic » situé dans le 7ème arrondissement, Une petite fille de quatre mois est attribuée prise de malaises. Préocupés par son état de santé, les proches du bambin l’amènent immédiatement à l’hôpital Necker, un établissement spécialisé en pédiatrie. En réalisant un test urinaire sur l’enfant, le personnel hospitalier va découvrir l’insoupçonnable. Des traces de cocaïne sont trouvées dans son organisme. Le parquet de Paris est immédiatement prévenu par l’établissement et saisit la brigade des mineurs. Seigneurs de la perquisition chez le père de l’enfant, les enquêteurs trouvent sur des « pochons vides où se trouvent de la cocaïne »après les informations du Parisien.

Le père n’a pas nié sa consommation

Le père est immédiatement place en garde à vue. Il reconnaît consommer régulièrement de la cocaïne chez lui, bien qu’il n’ait pas fait de lien direct avec le comportement de son bébé. Je le fais Comparaître en reconnaissance préalable de débit. La date de l’audience n’a pas été dévoilée. Depuis l’accident, l’état de santé de l’enfant est revenu au beau fixe.

A lire aussi :
Cocaïne : « De plus en plus aux enfants intoxiqués, c’est déjà un problème de banalisation », prévient le chef des urgences pédiatriques de Toulouse

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *