C’est la fleur du Nain Bord-Pois. Il est attaché à une petite plante décousue qui n’est visible que lorsqu’elle fleurit. Les fleurs elles-mêmes mesurent au moins deux centimètres de diamètre, mais la couleur jaune-rouge d’eau les fait ressortir sur le sol sablonneux gris.

Quand je l’ai vu, en novembre, je prenais un long week-end à Birregurra, juste à l’ouest de Geelong, et j’ai fait une excursion d’une journée vers Anglesea. A Gherang, dans un bois de bruyère près de la route.

Le pois nain prospère après un incendie fréquent et j’imagine qu’il sera bientôt ombragé et peut-être banni dans une forêt non brûlée. Il était heureux sur cette route troublée et taillait régulièrement.

Il est gomphobium, un genre de pois australien avec des feuilles généralement (mais pas toujours) divisées en trois, avec toutes les parties mâles de la fleur (les étamines) libres les unes des autres. Vous ne verrez pas cette dernière caractéristique à moins que vous ne sortiez autre que la fleur de pois typique avec ses ailes et sa quille.

Il en existe une trentaine d’espèces gomphobium, beaucoup avec de grandes fleurs jaunes. Celui-ci a une fleur rouge vif et de minuscules feuilles.

Il est Gompholobium ecostatum, espèce anonyme signifiant sans côtes, une référence aux boutons floraux. Quelque chose qui n’est clairement pas capillaire.

Seule cette espèce a été signalée, trouvée à l’ouest de la péninsule de Wilsons dans le Victoria jusqu’en Australie du Sud, et a plongé sur l’île Flinders (Tasmanie) dans la baie de Bass.

Il était auparavant supposé en faire partie Gompholobium huegelii, qui ont généralement des fleurs jaunes et des tiges glabres. Contrairement à cette espèce…

Historiquement, il a été traité comme une variété d’autres espèces à fleurs jaunes, Gompholobium moins, de la Nouvelle-Galles du Sud.

Mais le rouge est la fleur qui révèle une plante par ailleurs obscure et une plante informe. Bonne année!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.