Peu de plantes que j’ai jamais cultivées m’enchantent comme Forestiera angustifolia ‘Woodlanders Weeping’. Cette incroyable sélection pleureuse du natif du Texas est généralement connue comme un buisson dressé et débraillé qui pousse dans des sols alcalins secs. Cette forme spéciale a été découverte dans le comté de Calhoun, au Texas, en 1992 par notre ami Bob McCartney et le regretté planteur du Texas, Lynn Lowrey. En 1996, Bob, Lynn et Patrick McMillan sont retournés sur le site pour des boutures. Il a ensuite été propagé et introduit par Woodlanders Nursery. Étonnamment, il prospère également dans les sols acides humides et n’a apparemment pas de conditions de jardin où il ne prospère pas.

En fait, nous apprécions davantage l’incroyable structure des tiges nues à feuilles caduques en hiver sans le minuscule feuillage à feuilles caduques. La photo ci-dessus vient d’être prise chez JLBG fin septembre. La taille adulte est de 6′ de haut x 25′ de large, alors assurez-vous d’avoir un espace suffisamment grand. Je pense que c’est une plante qui serait adoptée par toutes les pépinières de plantes indigènes, à moins qu’elles n’aient l’un de ces blocages bizarres que les frontières politiques des États créés par l’homme importent. La rusticité hivernale est inconnue, mais au moins la zone 7b-9b.

Forestiera angustifolia ‘Woodlanders Weeping’

  • Celle qui pleure: Notre Dame de La Salette
  • Il n'y a pas que les oignons qui font pleurer: Et si des larmes menaient au bonheur ?
  • L'enfant qui ne pleurait pas
  • Bébé dis moi qui tu es: Vivre avec sérénité les premiers mois avec votre bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *