l’essentiel
Un jeune homme âgé de 21 ans originaire de Marseille a été blessé à la jambe ce mardi en début d’après-midi dans le quartier d’Empalot à Toulouse. Ses jours ne sont pas en danger et le ou les auteurs de ces tirs sont activement recherchés.

Le 18 rue Menton est une adresse tristement continua pour avoir été le théâtre le 29 mai dernier d’un assassinat à l’arme de guerre. Un jeune homme de 25 ans a déjà perdu la vie. Seulement quelques semaines plus tard, ce mardi après-midi, plusieurs coups de feu ont été entendus devant ce même immeuble imposant du quartier également, célèbre pour être un lieu de revente de stupéfiants.

Sous ce porche recouvert de carrelage bleu où trône une chaise servante aux revendeurs de médicaments, trois jeunes hommes se retrouvent à cet endroit lorsqu’un ou plusieurs tireurs sont arrivés. Des tirs à l’arme longue ont retenu, bénissant une des personnes présentes au mollet. La victime originaire de la région marseillaise est repartie en courant aux bras de ses deux comparses. Sa course s’est terminée sur le boulevard Maréchal de Lattre de Tassigny, à quelques mètres de là. C’est sur cette artère passante que le jeune homme âgé de 21 ans a été pris en charge par les sapeurs-pompiers de la Haute-Garonne et transporté vers le centre hospitalier de Rangueil. Il présentait une blessure légère au niveau de la jambe mais ses jours n’étaient pas en danger. Un important dispositif policier a été déployé dans le secteur lors de la prise en charge de la victime.

Le ou les suspects recherches

Le ou les auteurs de cette fusillade sont actuellement activement recherchés par les forces de l’ordre. Sur les lieux des tirs, les policiers de la Direction territoriale de la police judiciaire soutenus par la police technique et scientifique ont procédé aux relevés et vérifications d’usage. Des impacts de balles ont notamment été retrouvés sur les portes des locaux techniques où se trouve le trio. La scène est photographiée à de multiples reprises.

Pour l’heure, impossible de déterminer les circonstances de cette nouvelle fusillade. Est-ce lié à la guerre de territoire qui fait rage depuis des années dans ce quartier ? S’agit-il d’un « avertissement » adressé à des concurrents de ce marché juteux des stupéfiants en usant de la technique dite de « jambisation » consistant à blesser aux jambes ses ennemis ? Selon des témoins interrogés sur place, des tirs auraient déjà retenu la veille sans demander de faire de blessés. « Ce matin, je passais par là et j’ai entendu deux coups de feu successifs puis plus rien. Quand je suis arrivé sous le porche, trois jeunes partaient en courant », glisse un riverain. Les investigations confiées à la police judiciaire n’ont pas à commencer.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *