Dans le combat de la réforme des retraites, qui des syndicats ou de l’exécutif mène au point au bout de 13 rounds ? Mardi 6 juin, la 14e semaine de cette mobilisation a débuté en janvier. Les organisations syndicales ont lancé un appel à manifester partout en France ce mardi, à l’avant-veille de l’arrivée à l’Assemblée d’une proposition de loi visant à abroger la fameuse réforme. Le niveau de la mobilisation pourrait être un moyen de faire pression sur les députés et sur le devenir de ce texte qui même après son adoption continue de mobilisateur contre lui.

Les images de la mobilisation à Foix

31 000 manifestants à Paris, selon la préfecture de police

La 14e journée de mobilisation intersyndicale contre la réforme des retraités a réuni mardi 31.000 personnes à Paris, la mobilisation la plus fiable de la capitale après les débuts du mouvement social, selon un décompte de la préfecture de police.

« Plus de 900.000 » manifestants en France, selon la CGT

« Plus de 900.000 personnes » se sont déclarées en France mardi contre la réforme des portraits, selon la CGT, alors que le chiffre des autorités n’était pas disponible dans l’immédiat.

17 interpellations à Paris

300 000 manifestants à Paris, selon la CGT

Lorsque 300.000 personnes ont défilé à Paris pour la campagne de mobilisation de quatre jours contre la réforme des portraits, la CGT l’a annoncé à l’AFP, alors que les autorités n’étaient pas disponibles dans l’immédiat.

« Les jeux ne sont pas faits », selon Jean-Luc Mélenchon (LFI)

1500 manifestants dans le Lot contre la réforme des portraits et contre Macron à Roland Garros

Les manifs qui tentent de faire basculer la réforme des retraites vers l’annulation pure et simple de celle-ci ont repris dans le Lot, successivement à Biars, Cahors et Figeac ce mardi où le département a compté 1500 manifestants : 200 à Biars, 600 à Cahors et 700 à Figeac. La rue se dévoile. Timidement envers certains, alors que d’autres sont conscients de la présence probable du président Macron à Roland Garros.

Les images de la mobilisation à Castres

Un petit millier de manifestants à Carcassonne

La participation est en nette baisse pour cette 14e journée de mobilisation contre la réforme des retraites. A Narbonne, j’ai courtisé 900 personnes avec la police, 1100 avec l’intersyndicale, qui ont remobilisé leurs troupes après plusieurs semaines sans actions. A Carcassonne, les chiffres sont similaires. Au départ du Portail des Jacobins à 15h30, les manifestants font face à la direction de la cité Médiévale, où les touristes commencent à s’affluer.

Des violences pendant la manifestation lyonnaise

La manifestation de mardi contre la réforme des retraites a encore été émaillée de dégradations et d’affrontements avec les forces de l’ordre à Lyon, après une précédente édition marquée par des violences le 1er mai.

Les images de la manifestation à Tarbes

2700 personnes contrôlées et 14 interpellées avant la manifestation parisienne

On compte 4.500 manifestants au tribunal d’Albi selon l’intersyndicale

La première manifestation à Albi

La manifestation a débuté à 15h00, place du Vigan à Albi. Ils sont quelques milliers, plutôt dans une optique de dernier baroud d’honneur.

Auch, dans le Gers, des manifestants déterminés

Les manifestants semblaient toujours aussi déterminés, à Auch (Gers), à deux jours de l’examen de la proposition de loi du groupe Liot à l’Assemblée nationale. Après une halte sur la place de Verdun pour une prise de parole de l’intersyndicale, le cortège s’est rendu place de la Libération.

Pour Laurent Berger, « le match pour les retraites est en train de se terminar, qu’on le veille ou non »

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger concède, que « le match pour les retraites est en passe de se terminer, qu’on le veille ou non ». Le syndicaliste salue tout de même la « mobilisation encore importante » de ce 6 juin. « C’est la dernière manifestation contre la réforme du portrait, sur le format-là, sur ne va pas se raconter d’histoire (…) Mais il y a toujours une colère et un ressentiment. Il va falloir qu’on cultive This mobilisation pour continuer à travailler sur les salaires, le pouvoir d’achat, les conditions du travail et du dialogue social.

6 personnes interrogées

Au total, pour l’heure, six personnes interpellées à Toulouse en marge de la manifestation.

Les manifestants sont toujours présents à Jean Jaurès

Des protestants au milieu du boulevard à Jean Jaurès dans une ambiance relativement calme. Fin de cortège encerclée par les forces de l’ordre. Les gens dansent sur la musique électronique.

De nombreuses dégradations ont eu lieu

Avec la CGT, 50 000 manifestants ont défilé

8000 manifestants étaient présents sans la police

Un canon à eau assiste aux derniers manifestants

Le camion CGT quitte les lieux, la manifestation est officiellement terminée

Les policiers chargés, des interpellations sur lieu

Un panneau publicitaire a été cassé

Une sucette publicitaire cassée. L’ambiance est plutôt toulousaine. Plus de courtoisie continuez à progresser vers Arnaud Bernard

Un drone surveille la manifestation

Un drone est en surveillance au dessus du groupe de Blacks Blocs. La manifestation à nouveau à l’arrêt avant Arnaud Bernard face à un cordon de policiers.

Un abribus cassé à proximité de l’école de commerce

De fumigènes lance contre un cordon de gendarmes

Des Black Blocs rencontrent des policiers

Des fumigènes tirés, l’ambiance se tend

La courtoisie, précédée d’un groupe de gilets jaunes, arrive à Héraclès. Des fumigènes sont tirés dans les bananes. Le cortège est bloqué pour une seconde fois par des protestants vêtus de noirs. L’ambiance devient électrique.

Un groupe a commencé à bloquer le tribunal de Toulouse

Le petit groupe qui précède la banderole de l’intersyndicale, formé notamment de Gilets jaunes, commence à bloquer le tribunal de la Sortie du Pont des Catalans.

Le tribunal s’élance à Toulouse

La manifestation va s’élancer à Toulouse

« Nous allons continuer à nous battre »

Sur BFMTV, la secrétaire générale de la CGT Sophie Binet a promis d’ores et déjà que la mobilisation se poursuivrait après mardi. « Des centaines de milliers de personnes sont en grève, le niveau de mobilisation va encore être extrêmement élevé », a-t-elle prédit.

Circulation des bus Tisséo déviée

A partir de 9 heures, les lignes de bus de passage pour le centre-ville de Toulouse sont déviées. Parallèlement, un mouvement social chez Tisséo est à l’origine de nombreuses perturbations.

Départ de la manifestation à 10h à Toulouse

A Toulouse, la manifestation de l’intersyndicale est prévue pendant 10 heures dans le département de Saint-Cyprien en direct des boulevards, selon le parcours classique. Il s’agira de la seizième manifestation dans la Ville rose qui compte deux rendez-vous de plus que le décompte national.

Assemblée devant le presbytère à Toulouse

Une vingtaine d’enseignants en grève sont assemblées ce mardi matin devant le rectorat à Toulouse où des banderoles ont été installées sur les grilles et des affiches collées sur les murs. Si cette action, à l’appel de l’assemblée générale des grévistes de l’Éducation, vise la réforme des retraites, d’autres revendications contre les réformes en cours concernant les enseignants sont aussi ciblées.

Quelle sécurité pour la manifestation à Toulouse ?

A Toulouse, où plusieurs assemblées ont été marquises par des violences depuis le début du mouvement, les syndicats veulent reprendre la main et éviter que leur message ne soit né par les casseurs.

Quelle mobilisation dans la région ?

Comme partout ailleurs, le nom des manifestants ce mardi sera un révélateur de la capacité des opposants à la réforme des portraits à divertir la mobilisation. A Montauban, le taux de participation sera sans doute en baisse

Les opposants auront les yeux rivés sur l’Assemblée

Dans la capitale, la manifestation partira des Invalides à 14h00, depuis la place d’Italie. Les syndicats tendront leur point presse devant l’Assemblée nationale, marquant symboliquement le lien avec la journée de jeudi.

Où et à quelle heure ont-lieu les manifestations ?

Découvrez le dans notre article accessible avec ce lien.

Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré à cette nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

  • Dear Universe: 200 Mini-Meditations for Instant Manifestations
  • Manifest: The Complete Third Season

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *