l’essentiel
L’équipe de Castres olympique est engagée dans 14 heures au gré de l’aéroport de Castres pour Paris ou la dernière journée du Top 14 vendu face à Monteplier. Comme d’habitude, une foule de supporters l’attend pour l’encourager.

Un peigne descendus de leur voiture, déposés par leur compagnie sur le parking de l’aéroport de Castres d’où ils décollaient pour rejoindre Paris hier à 14 heures, les joueurs du Castres olympique étaient assaillis d’enfants leur réclamant des photos et des autographes.

Ensuite, les finalistes du Top 14, qui affrontaient Montpellier vendu soir au Stade de France, devaient fendre une 300 personnes en bleu et blanc armés de drapeaux que scandait leur nom et chantait à la gloire du CO. «On est prêt et on va gagner», lâche un supporter de cette marée bleue. « Cela nous donne de la force », confie Levan Chilachava, le pilier Gérorgien.

« Cela fait plaisir et du bien de soutien ce soutien. Cela donne un petit shoot, ajoute l’entraîneur David Darricarrère qui a déjà connu cette lie lors de la finale de 2014 et ce lien fort entre supporters et joueurs. Le CO, c’est une grande famille».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.