l’essentiel
Entraîneur et champion de France de laser run, une des épreuves du pentathlon moderne, Omar Bouyoucef souhaite développer cette discipline pour le club de handisport d’Auch.

Le laser run fait partie des épreuves du pentathlon moderne, tout comme l’équitation, l’escrime et la natation. Initié pour la saison sportive 2014-2015 dans le but de rendre cette discipline olympique et paralympique plus attractive, le laser run est la seule épreuve du pentathlon moderne dérivée sur le modèle du biathlon. Il s’agit d’un combiné tir a pistolet laser et course à pied.

L’épreuve a commencé par une session au stand de tir. L’athlète doit atteindre 5 fois la cible. Dès que celle-ci a été ateinte 5 fois, le ou la participante peut quitter le stand de tir et enchaîner sur le parcours de course.

Une première en 2018

Le nom de tirs pour atteindre la cible est illimité. Initialement, une limite de température est fixée à 50 secondes ; temps au bout requis l’athlète doit quitter son de tir pour enchaîner sur la course, moi si la cible n’a pas été atteinte 5 fois. La première de la mise en ligne du numéro de la dernière session du cours est déclarée vainqueur.

Omar Bouyoucef s’entraîne sur une cible à 10 mètres.
DDM – SEBASTIEN LAPEYRERE

Si le nom du sport est devenu « handi », la conversion peigne à se faire en laser run, la première compétition handisport de cette discipline, le « Laser city tour », s’étant déroulée en 2018 à Auch. L’événement avait regroupé une centaine de participants « valides » et seulement quatre athlètes handisport, dont Omar Bouyoucef. Après cette première compétition de laser run handisport en France, ce dernier a commencé à s’entraîner et participe, souvent à Séoul, aux compétitions.

Championne de France triathlète

L’année dernière, Omar Bouyoucef participe aux Championnats de France de Laser Run à Manosque, organisés les 26 et 27 juin par la Fédération française de Pentathlon moderne. Il est le seul para-athlète engagé et devient champion de France de cette discipline. Cette année, il ne participe pas aux Championnats de France de Laser Run à Saint-Malo le 25 juin. Il préfère le championnat de France de triathle qui s’est déroulé le 11 juin à Perpignan, dans lequel l’épreuve de natation s’ajoute. Il décroche un nouveau titre de champion de France handisport.

Omar s’entre au laser run le mercredi et le vendredi avec le Cercle d’Escrime et de Pentathlon Moderne Gascon (CEPMG) et essaye de développer la même chose avec le club d’Auchandi. « L’année prochaine, au moins 3 athlètes participeront aux entraînements », assure-t-il, dont Isabelle Roma et Josiane Zambenedetti, des championnes handisport. La prochaine étape pour Omar Bouyoucef : les Championnats du Monde de Laser Run qui se dérouleront du 22 au 25 septembre à Lisbonne et où il espère rencontrer des athlètes étrangers.

Le Palmarès d’Omar Bouyoucef

Omar Bouyoucef n’en est pas à ses premiers titres. J’ai participé à 4 olympiades :
– 6e au relais ski de fond assis des Jeux Paralympiques d’hiver Tignes-Albertville 1992
– 1er au biathlon des Jeux de Lillehammer 1994
– 3e au relais ski de fond assis des Jeux de Nagano 1998
– Participation aux Jeux de Salt Lake City 2002
Champion de France 2005 et 2006 de biathlon, champion de France 1999 du 200 m fauteuil en athlétisme et vainqueur du Marathon de Barcelone en 2000.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.