l’essentiel
A 23 ans, Florence Demortier, Miss Midi-Pyrénées 2022, sera à Paris le 18 novembre pour lancer son aventure Miss France. 13 ans après Chloé Mortaud, elle y va « pour gagner. »

À quelques jours de son départ à Paris, Florence Demortier ne quitte plus son sourire. «Je ne réalise pas que je vais quitter Karine, ma déléguée régionale, et que je ne la reverrai, à Châteauroux, que deux jours avant l’élection de Miss France. Mais ça va passer très vite (éclat de rire). J’ai très hâte car c’est une aventure qui n’arrive qu’une seule fois dans une vie. » Élue Miss Midi-Pyrénées 2022 le 3 septembre au château de La Garrigue, à Villemur-sur-Tarn, la jeune femme de 22 ans, originaire de Portet-sur-Garonne, vit un rêve éveillé. « Je suis un peu dans ma bulle. Médiatique et de paillettes. Voir des petites filles avec des étoiles dans les yeux, ça vaut tous les trésors du monde. »

Florence vit à 100 à l’heure. Shootings photos, préparation acharnée (expression, maquillage, coiffure, sport), elle n’a pas une minute à elle. Pas de soucis, Florence n’est jamais fatiguée. « J’ai envoyé pour représenter la région Midi-Pyrénées au mieux et je me prépare préparé. Il le faut pour aller le plus loin possible. » Voilà plus de 10 ans que la région n’a pas été finaliste à Miss France (dans les 12 puis les 15 depuis deux ans). Et si c’était cette année ? Florence affole les réseaux sociaux depuis de longues semaines. Elle fait partie des « Miss ne parle pas. » Mais ça ne lui fait pas tourner la tête. « Les réseaux sociaux subissent les avis de ceux qui suivent le monde des Miss. Je prends le prendération mais je garde les pieds sur terre. C’est bien d’être soutenu mais je ne m’affole pas. » Du plaisir, encore du plaisir.

A lire aussi :
VIDÉO. Découvrez la Toulousaine Florence Demortier, l’une des favorites de l’élection Miss France 2023

« Moi, je fonce »

Mais, qu’on se le dise, Florence n’a qu’une ambition : rejoindre Chloé Mortaud, la seule Miss Midi-Pyrénées élue Miss France (c’en 2009). Florence, qui fête d’ailleurs ses 23 ans en pleine préparation de l’élection, sait la chance qu’elle a de participer à une telle aventure. « J’ai déjà gagné. Quoi qu’il arrive, je sortirai enrichie de tout ça. Je n’aurai pas de regrets. Cette expérience m’a déjà beaucoup appris sur moi-même. En termes de gestion de mon image, de mon stress. J’ai aussi beaucoup travaillé mon expression avec mon coach, Cindy. Ce sont des choses qui me seront utiles toute ma vie. »

A Toulouse, en ville ou sur les quais, quand elle fait des photos, Florence Demortier ne passe pas en aperçue. Le soutien est de plus en plus fort. Diplôme de kinésithérapeute en poche, la jeune femme se jette à fond dans la quête de la couronne de Miss France. «Quand j’étais petite, je me disais que Miss France avait l’air magnifique et inspirant. » Elle et est. Avec ambition. « Peu importa ce qu’on dit me, moi je fonce (éclat de rire). » Et toujours avec un immense sourire.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *