l’essentiel
A Plaisance-du-Touch (Haute-Garonne), les visiteurs pourront admirer la vitesse des guépards lors de « courses » organisées au parc zoologique. La Dépêche du Midi à assisté à l’une de ces représentations quelques jours avant son lancement.

Un départ sur les chapeaux de roues. Dès le 9 juillet, les visiteurs pourront venir admirer les parcours de guépards au parc zoologique de Plaisance-du-Touch, près de Toulouse. Un système de leurre télécommandé a été mis en place par ses soins afin de stimuler la curiosité des guépards et les inciter à entrer dans le parcours. Les chats sont réputés pour être les mammifères terrestres les plus rapides au monde : leur vitesse peut tout à fait atteindre 115 km par heure en pointe.

Préserver l’instinct naturel des guépards

Sur près de 800 mètres, les quatre guépards Sheldon, Howard, Rajesh et Léonard s’élancent à toute vitesse afin de capter un leurre piloté par le personnel du parc. L’objectif de cette installation inédite : préserver l’instinct naturel des félins et leur bonne santé physique, dans l’espoir de réintroduire un jour leur descendance dans des milieux naturels. Les quatre guépards, qui ont évolué vers une nouvelle ère, sont naturellement récompensés après leurs cours. Tout est visible après une passerelle panoramique nouvellement construite à destination du public.

Pour la descente en rappel, les guépards représentent une espèce classée « vulnérable » par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). La population de guépards présente dans le milieu naturel n’excéderait pas aujourd’hui les 6 700 individus.

Les visiteurs peuvent assister à ces courses de guépards tous les mercredis, samedis et dimanches à 11h30 en juillet et août.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.