l’essentiel
Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est rendu dans les Pyrénées-Orientales, le 29 juin, touché par plusieurs incendies, dont à Opoul-Périllos. Huit départs de feu ont été effectués depuis mardi.

Gérald Darmanin est né le 29 juin dans les Pyrénées-Orientales pour soutenir les pompiers mobilisés depuis la veille sur plusieurs incendies.

« Huit départs de feux ont été répétés depuis mardi, 1000 hectares ont été brûlés ici à Opoul-Périllos », a déclaré le ministre de l’Intérieur, relayé par nous confrères de L’Indépendant. Le préfet Etienne Stoskopf a prouvé que des enquêtes allaient être ouvertes du fait de la détection de ces départs de feu.

S’il n’y a aucune indication sur l’origine du feu d’Opoul-Périllos qui a brûlé plus de 1000 hectares après Mardi, Gérald Darmanin a aussi avancé que le peut et avoir un doute sur le fait que ce soit un incendiaire », rappelant qu ‘il risque « jusqu’à 10 ans de prison. »

Selon le ministre, quatre sapeurs-pompiers ont été blessés mais aucune victime civile n’est à déplorer.

Le feu démarré, mardi, entre Opoul-Périllos et Salses-le-Château, a repris ce mercredi après-midi à moreieurs endroits, selon les pompiers. En outre, un nouvel incendie s’est déclaré dans l’après-midi à Bélesta, à quelque 37 kilomètres d’Opoul.

ud83dude92Feu en cours au col de la Bataille à #Belesta

u2705 Fermeture de la RD612 entre le col de la bataille et #Miles

u26a0ufe0fÉvitez la zone et restez prudent pic.twitter.com/FQsKc2vD6A

— Préfet des Pyrénées-Orientales ud83cuddebud83cuddf7ud83cuddeaud83cuddfa (@Prefet66) 29 juin 2022

Les pompiers avaient précisé en milieu de journée que l’incendie entre Opoul-Périllos et Salses-le-Château, à une vingtaine de kilomètres de Perpignan, ne menaçait plus « aucune habitacion ».

Au total, 350 pompiers ont été déployés sur cette zone depuis mardi, dont des renforts venus d’autres départements d’Occitanie et du Sud-Est pour lutter contre cet incendie, qui n’a pas fait de blessé. Quelque 250 pompiers restaient mobilisés mercredi après-midi.

Les avions Bombardiers d’eau, les Canadair et des Dash, ont également été envoyés en confort pour lutter contre la catastrophe, ce qui a entraîné l’évacuation de 300 personnes de Salses-le-Château, où 81 places libres du camping « Le Bois des pins » hébergés dans la salle polyvalente.

Les pompiers veillaient encore mercredi à ce sinistre ne s’étendaient pas à un terrain militaire situé sur la commune d’Opoul.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.