l’essentiel
Dès les 6 et 6 juin, une exposition immersive inédite consacrée à l’artiste néerlandais Van Gogh débarquera à l’espace EDF Bazacle de Toulouse. Les créateurs, la veille du lancement, ont présenté le concept.

Une exposition inédite consacrée aux peintres hollandais Van Gogh débarque depuis aujourd’hui à l’espace EDF Bazacle à Toulouse. Au sous-sol de cette centrale hydroélectrique mise en service en 1888 et encore en fonctionnement, le public est invité à découvrir les centaines d’œuvres du peintre en se plongeant littéralement dans les tableaux de l’artiste. Grâce à une technologie de pointe développée par la société Exhibition Hub, les murs et le soleil uniques ont été transformés en œuvres d’art gigantesques. L’entreprise Exhibition Hub est un déjà produit plus de 90 expositions et expériences de ce type à travers le monde. La première exposition Van Gogh a été réalisée à Naples en Italie au sein d’une cathédrale puis elle a été produite dans 40 villes dans le monde. Toulouse est la première ville française à recevoir. Les deux créateurs de chez Exhibition Hub ont présenté ce mardi cette exposition unique.

L’exposition immersive consacrée à Van Gogh ouvre le 6 juillet.
DDM – LAURENT DARD

Pourquoi avez-vous choisi la ville de Toulouse ?

Nous sommes venus à Toulouse et nous avons eu un vrai coup de cœur pour cette ville. Les couleurs, les personnes, nous avons ressenti une sorte de pulsation, de vibrations au sein de cette ville. Lorsque nous sommes allés au sein de la centrale hydroélectrique du Bazacle, nous sommes tombés sous le charme. Le lieu est si unique et particulier. Évidemment, il a choisi de lancer l’exposition sans la force du plus simple, bien contre vents et marées et contre les contraintes techniques tant il estimait que c’est un rappel central en fonction et que les gens travaillent avec ou qu’il y avait un autre musée en même temps. C’est un défi un peu fou mais nous y sommes parvenus.

Quelles sont les spécificités de cette exposition ?

Il s’agit d’une expérience à part entière avec des projections animées du sol au plafond. C’est une exposition entre le musée traditionnel et une nouvelle forme de divertissement. Le visiteur pénétra littéralement dans l’oeuvre de Van Gogh. Dans une salle dédiée, on peut réaliser un voyage virtuel à l’aide de la réalité augmentée. C’est un peu comme un musée impossible où l’on peut faire revivre l’œuvre complète de l’artiste. Le publico pourra aussi decouvrir la chambre de Van Gogh à Arles, peinte par l’artiste.

L'exposition immersive consacrée à Van Gogh ouvre le 6 juillet.

L’exposition immersive consacrée à Van Gogh ouvre le 6 juillet.
DDM – LAURENT DARD

Comment avez-vous réalisé cette exposition ?

Nous utilisons ce que nous appelons le video mapping, une technologie de pointe, qui nous permet de créer une expérience incroyable. Le regard est fourni partout par les lumières. Les tableaux de Van Gogh et leurs couleurs vives sont présentés parfaitement à ce type de technique. 40 artistes numériques de renommée internationale ne sont pas autorisés à obtenir les résultats. Quand l’a publié entre dans l’exposition, il est comme englouti, immergé par l’image.

pratique
Ouvert le lundi, fermé le mardi. De 10h à 19h et seulement 23h le week-end. Adultes : à partir de 15 euros et à partir de 10 euros pour les enfants.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.