l’essentiel
L’un des deux protestants grièvement blessés ce samedi lors des affrontements à Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres, est sorti du coma, annonce un porte-parole du mouvement Les Soulèvements de la Terre à Paris ce jeudi 30 mars.

Un des deux protestants grièvement blessés samemedi lors de la manifestation interdite contre les mégabassines à Sainte-Soline (Deux-Sèvres) est sorti du coma, a annoncé jeudi 30 mars un porte-parole du mouvement Les Soulèvements de la Terre à Paris.

« Je rappelle déjà une personne entre la vie et la mort, Serge. Et une seconde personne (…) qui vient de se réveiller. On est là pour espérer qu’il s’en remette après des jours dans le coma », a dit ce porte-parole du mouvement Les Soulèvements de la terre, Benoît Feuillu, aux côtés de représentants politiques (EELV, PCF, NPA) et d’associations écologistes.

A lire aussi :
Violences à Sainte-Soline : la Défenseure des droits se saisit des cas des deux protestants grièvement blessés

Les familles des deux manifestants blessedés, Mickaël et Serge, âgés de 34 et 32 ​​​​ans, ont déposé plainte notamment pour « tentative de meurtre ». Benoît Feuillu s’exprimait juste avant un rassemblement de quelques centaines de personnes devant l’hôtel de ville de Paris, à l’appel de son mouvement.

« Nous sommes choqués, meurtris par la brutalité policière »

Des assemblées étaient ainsi convoquées devant les préfectures de l’ensemble du pays, « contre la répression à Sainte-Soline » et « les violences policières » dans les manifestations contre la réforme des retraites. « On ne va pas s’arrêter (…), on ne se laissera pas dissoudre ! », a déclaré Benoît Feuillu, deux jours après que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ait engagé une procédure de dissolution de « Soulèvements de la terre » , qu’il tient pour responsables des affrontements samemedi à Sainte-Soline.

A lire aussi :
Méga-bassines de Sainte-Soline : les parents du Toulousain dans le coma portent plainte pour « tentative de meurtre »

« Nous sommes choqués, meurtris par la brutalité policière », a poursuivi Benoît Feuillu en appelant à la diffusion de Gérald Darmanin. Le ministre de l’Intérieur avait demandé mercredi aux préfets de renforcer la sécurité autour des préfectures face aux « menaces de l’ultragauche ». Des arrêtés ont été pris par plusieurs préfectures pour interdire des manifestations à Lyon, Strasbourg, Brest, Besançon, Albi, Castres et Vesoul, selon le ministère de l’Intérieur.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *