l’essentiel
Le troisième ligne, arrivé de Bordeaux, fait preuve d’une impressionnante faculté d’adaptation. Trois autres recrues du Stade étaient également alignées, dimanche 4 septembre au stade Chaban-Delmas, où les Toulousains sont imposés 26-25.

Ces Bordeaux-Toulouse seront toujours des rencontres particulières. Et pour cause, au coup d’envoi, il y avait cinq recrues des deux côtés dont trois qui portaient le 4 septembre au soir les couleurs de leurs anciens clubs : Holmes et Miquel côté Bordeaux-Bègles.

A lire aussi :
Top 14 : le Stade Toulousain, du caractère et de la réussite ! Les Toulousains s’imposent à Bordeaux après un match de folie

Roumat pour le Stade. Et des trois, c’est l’ancien résident de Chaban-Delmas que fut le plus en vue. En première période comme en deuxième période. La troisième ligne a tout d’abord bien anticipé sur Lucu lors de la première touche girondine, et a volé un ballon dans l’alignement.

A lire aussi :
RÉACTIONS. Top 14 : « On a quand même de la marge », interprété par Antoine Dupont après le succès du Stade Toulousain à Bordeaux-Bègles (26-25)

En guise de représailles, l’ancien Toulousain Antoine Miquel en a fait de même quelques minutes plus tard. Ce dernier s’est également fait remarquer en bloquant haut et en arrachant le ballon à Barassi. Souvent visé dans l’alignement, Alexandre Roumat fut propre.

De même que sur les renvois. Il a disparut cependant quelques minutes le temps de se faire poser un bandeau autour du crane. Pas de quoi lui ôter sa vision du jeu puisqu’il fut ensuite de tous les coups délivrant notamment un haut-de-forme décisif pour Matthis Lebel. Rigoureux en conquête, disponible dans le jeu, Alexandre Roumat pour démontrer qu’il avait laissé ma disquette Stade Toulousain. Une adaptation remarquable.

A lire aussi :
REJOUER. Top 14 : match fou à Bordeaux, le Stade Toulousain s’impose sur le fil après une superbe remontée (26-25) ! Revivez le film de la rencontre

Quant au centre Pierre-Louis Barassi lui aussi titulaire, il a surtout été utilisé en pénétration des premiers ballons plus que jamais avant qu’il ne joue car il a dû régler le break.
Melvyn Jaminet est place de Ramos dix minutes après son retour des vestiaires.

Il a inscrit les premiers points sur l’essai Lebel, à cause d’une pénalité importante (celle du 25-26) plus qu’un ballon haut avant de réprimande et de stopper l’occasion bordelaise par une cuillère. De même, Arthur Retière à joué sont le premier match officiel et son match le plus remarqué pour la hargne sur des ballons pas évidents.

Côté bordelais, Holmes a fait du classique et a délivré les deux dernières passes sur deux essais bordelais mais, lui aussi, n’a joué qu’une partie du match puisqu’il a laissé la place à Jalibert dès la 50e minute. Chez les hommes de Christophe Urios, c’est Madosh Tambwe qui a rapporté le match des recrues avec deux essais en première période.

A lire aussi :
VIDÉO. Top 14 : le Stade Toulousain s’impose sur le fil à Bordeaux-Bègles dans un match dingue (26-25) !

Le Congolais en provenance des Blue Bulls a d’abord repris avec à proposer un petit coup de pied derrière la défense puis un transpercé trop facilement cette dernière en panne de circulation. Mais ce que nous avons alors apprécié, c’est la faculté de se proposer à cet endroit du terrain. Mais c’est bien Alexandre Roumat qui fut le roi du pré hier soir.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.